NOUVELLES
02/06/2015 13:36 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Jean Charest décrit Jacques Parizeau comme un adversaire coriace et crédible

MONTRÉAL - L'ancien premier ministre Jean Charest, qui a affronté Jacques Parizeau lors de la campagne référendaire de 1995, en garde le souvenir d'un adversaire coriace et solide.Au cours d'une entrevue avec La Presse Canadienne, mardi, quelques heures après le décès de l'ancien premier ministre péquiste, M. Charest s'est rappelé de cette époque, l'épisode le plus intense de leur vie politique respective.M. Charest a aussi rappelé la force de Jacques Parizeau, qui, comme ministre des Finances, avait donné sa crédibilité économique au gouvernement péquiste de René Lévesque.L'ancien premier ministre libéral a décrit M. Parizeau comme «un des architectes du Québec moderne», lui qui a contribué à édifier la Caisse de dépôt et placement du Québec, la Régie des rentes du Québec et la Société générale de financement.