NOUVELLES
02/06/2015 05:31 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Jacques Parizeau, d'anciens politiciens de la Mauricie et du Centre-du-Québec se souviennent

Les réactions n'ont pas tardé à se faire entendre à la suite du décès de l'ancien premier ministre du Québec, mort lundi à l'âge de 84 ans. En Mauricie et au Centre-du-Québec, les politiciens qui l'ont côtoyé se sont relayés au micro de Frédéric Laflamme à l'émission Chez nous le matin pour discuter de l'héritage que laisse celui qui était appelé « Monsieur ».

« C'est un homme qui n'a pas couru après le pouvoir. Il s'en est fait un devoir », soutient l'ancien député Yves Beaumier.

« Jacques Parizeau est un homme qui restera dans l'histoire éternellement », dit l'ancien ministre Guy Chevrette qui rappelle que le défunt homme d'État « a su incarner l'homme qui voulait des choses de façon directe, claire, sans détour ».

« Il était un homme d'une solide conviction » lance l'ancien ministre Yves Duhaime soulignant au passage « sa flamboyance presque impériale ». 

L'ancien ministre libéral Yvon Picotte parle de son défunt adversaire politique comme d'un homme de rigueur, avant d'ajouter : « on a été chanceux que ce gars-là, dans le temps du référendum, n'ait pas eu le charisme de René Lévesque ».

« Ce que j'ai retenu de lui, c'est sa capacité d'écoute », souligne l'ancien ministre Guy Julien. « Il avait un style un peu aristocrate, mais lorsqu'on traversait cette façon d'être, c'était un homme très simple », se rappelle-t-il.