NOUVELLES
02/06/2015 14:34 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Fifa - La démission de Blatter n'a pas d'incidence sur la procédure pénale (procureur suisse)

La démission de Joseph Blatter "n'a pas d'incidence sur la procédure pénale" en cours, a annoncé mardi le procureur général suisse, soulignant que M. Blatter n'avait à ce stade "pas le statut de prévenu".

"Le MPC (Ministère public de la Confédération, procureur général, ndlr) a ouvert une procédure pénale contre inconnu pour soupçon de gestion déloyale et de blanchiment d'argent", a-t-il indiqué dans un communiqué.

"Pour cette raison, Joseph S. Blatter n'a pas le statut de prévenu, sa démission annoncée n'a pas d'incidence sur la procédure pénale", a-t-il ajouté.

Le porte-parole du procureur, André Marty, a par ailleurs affirmé à l'AFP qu'à ce stade M. Blatter n'a pas été interrogé ou entendu par les autorités suisses mais qu'il pourrait l'être "à tout moment" si besoin est.

Le procureur général suisse mène une enquête pénale sur la désignation de la Russie et du Qatar pour accueillir respectivement la Coupe du monde 2018 et 2022.

apo/el