NOUVELLES
02/06/2015 08:30 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

C1 - FC Barcelone: Ter Stegen, examen berlinois pour surdoué allemand

Prometteur gardien du FC Barcelone, l'Allemand Marc-André Ter Stegen (23 ans) va disputer sa première finale de Ligue des champions samedi à Berlin contre la Juventus Turin (20h45), un grand oral qui peut valider l'éclosion de ce surdoué des surfaces.

. Il a fait oublier Valdes

A son arrivée pour environ 12 millions d'euros l'été dernier, Ter Stegen avait un lourd défi à relever: prendre la suite du monument Victor Valdes, portier dont l'excellent jeu au pied a parfaitement épousé le style barcelonais pendant douze saisons (2002-2014).

Du coup, pour faire oublier "VV", l'entraîneur Luis Enrique a réparti les rôles: l'expérimenté Claudio Bravo (32 ans), ancien gardien de la Real Sociedad, a été titularisé en Liga, contribuant à la conquête du titre avec la meilleure défense d'Espagne (21 buts encaissés).

Quant à Ter Stegen, ex-pépite du Borussia Mönchengladbach, il a permis à Barcelone d'atteindre la finale de Coupe du Roi, remportée ce week-end contre l'Athletic Bilbao (3-1), et celle de C1, à disputer samedi.

Par sa sérénité et sa précision dans les relances, l'Allemand (1,89 m, 85 kg) s'est aisément coulé dans le style de jeu catalan.

"Il domine sa cage et il maîtrise le jeu au pied, résume Luis Enrique. Il a de la personnalité et sait résister aux situations de pression. Nous sommes très heureux de sa première saison, c'est un gardien jeune avec un grand avenir."

. Il a rivalisé avec Neuer

C'était l'un des duels de la demi-finale de C1 entre Barcelone et le Bayern Munich (3-0, 2-3): le Munichois Manuel Neuer, gardien champion du monde 2014 avec l'Allemagne, face à son jeune compatriote Ter Stegen (4 sélections), non retenu pour le Brésil.

Et même si Neuer a longtemps retardé le triomphe catalan à l'aller, on retiendra que Ter Stegen a été décisif par plusieurs parades spectaculaires lors du match retour à Munich.

De quoi faire grandir en Allemagne l'étoile du Barcelonais, sacré meilleur gardien de Bundesliga dès sa première saison en 2011-2012, à seulement 20 ans.

"C'est un excellent gardien, a d'ailleurs reconnu Neuer. Tôt ou tard il reviendra en sélection", a-t-il prophétisé.

. Il se mesure à Buffon

A Berlin, un autre champion du monde se dresse sur la route de Ter Stegen: l'icône Gianluigi Buffon (37 ans), sacré dans ce même stade Olympique au Mondial-2006.

"C'est une légende, tout le monde le connaît", a observé Ter Stegen mardi en conférence de presse. "Il est au top de sa carrière. C'est une bonne opportunité pour lui (de gagner enfin la C1, NDLR) mais j'espère que je la gagnerai, pas lui."

Un discours qui confirme le caractère du jeune gardien, dont Buffon a jugé qu'il avait "beaucoup de personnalité".

De fait, la pression ne fait pas peur à Ter Stegen: n'a-t-il pas arrêté un penalty de Sergio Agüero en huitièmes de C1 en mars? N'avait-il pas stoppé un autre penalty frappé par Lionel Messi en 2012 avec la Mannschaft (3-1 pour l'Argentine en amical)?

Messi lui-même ne tarit pas d'éloges sur l'Allemand: "Marc est un gardien impressionnant, a souligné l'Argentin. Il m'a surpris dès le premier jour. Il peut devenir le meilleur du monde dans quelques années."

Mais avant cela, il doit déjà réussir son examen de passage samedi contre la Juventus.

jed/ig/jcp