NOUVELLES
02/06/2015 13:07 EDT | Actualisé 02/06/2016 01:12 EDT

Air Canada voit son redressement accélérer et révise ses prévisions à la hausse

MONTRÉAL - Le redressement financier d'Air Canada accélérera d'ici 2018, grâce aux plus faibles coûts et à la plus grande marge de profit que ce que le transporteur avait prévu il y a deux ans.Le plus grand transporteur aérien du pays a indiqué mardi que ses marges d'exploitation avant impôts devraient atteindre entre 15 et 18 pour cent dans trois ans, en hausse par rapport à 12,6 pour cent en 2014.L'action d'Air Canada (TSX:AC), qui a été parmi les plus performantes au pays ces dernières années, a clôturé lundi à son plus haut niveau depuis 2007. Elle prenait mardi midi plus de cinq pour cent pour s'échanger à 14,95 $ à la Bourse de Toronto.Un certain nombre d'analystes ont révisé à la hausse leur cours cible sur l'action. Cowen and Company, par exemple, croit que le titre pourrait atteindre 18 $, ce qui représenterait une croissance de près de 27 pour cent par rapport au cours de clôture de lundi, de 14,19 $.Air Canada a indiqué qu'il surpasserait sa cible de l'an dernier pour les réductions de coûts. Plutôt que de diminuer ses coûts de 15 pour cent, en excluant l'impact du taux de change et des prix du carburant, le transporteur entrevoit maintenant une chute de 21 pour cent de ses coûts entre 2012 et la fin de 2018.Le chef de la direction d'Air Canada, Calin Rovinescu, a noté que sa société réussissait à réduire de façon permanente sa structure de coûts tout en faisant croître ses activités, particulièrement pour les destinations internationales.