NOUVELLES
01/06/2015 14:51 EDT | Actualisé 01/06/2016 01:12 EDT

Saputo se dote d'une politique globale en matière de cruauté envers les animaux

MONTRÉAL - Saputo mettra de l'avant une nouvelle politique globale dans laquelle l'entreprise se donne le droit de refuser le lait de fermes qui ne s'engagent pas à respecter son code de conduite en matière de bien-être des animaux.Le document dévoilé lundi par le transformateur laitier prévoit notamment une politique de tolérance zéro en matière de cruauté envers les animaux ainsi que la fin de l'amputation de la queue chez les bovins.Toutes les fermes laitières qui font affaires avec Saputo (TSX:SAP) devront ainsi signer un code de conduite dans laquelle elles s'engagent à respecter les règles, sous peine de voir leurs livraisons suspendues jusqu'à nouvel ordre.Au Canada, en vertu de la réglementation en vigueur, les transformateurs ne peuvent refuser le lait d'une ferme, sauf lorsqu'il y a un problème de qualité.C'est une vidéo rendue publique en juin dernier par le groupe Mercy for Animals Canada sur le traitement des animaux dans la ferme laitière de Chilliwack Cattle Sales, en Colombie-Britannique, qui a en partie été à l'origine de cette politique.Tournée clandestinement, cette vidéo montrait notamment des travailleurs donner de violents coups de bâtons à des vaches et en suspendre d'autres par le cou à l'aide d'un tracteur.Chilliwack Cattle avait par la suite congédié huit employés. Saputo avait aussi brièvement suspendu ses achats en provenance de cette ferme laitière — la plus importante ferme laitière au pays avec 3500 vaches.Le président et chef de la direction du transformateur laitier, Lino Saputo Jr, avait par ailleurs été interpellé par une représentante du groupe lors de la dernière assemblée annuelle de l'entreprise, l'été dernier.Mercy for Animals Canada a pour sa part salué la nouvelle politique de Saputo, qui se penche également sur la sensibilisation au bien-être des animaux.