NOUVELLES
01/06/2015 15:55 EDT | Actualisé 01/06/2016 01:12 EDT

Roland-Garros - Un jour à Roland

Les bonnes résolutions de Gaël Monfils pour éviter de prendre froid, le "mauvais jour" de Maria Sharapova et le "boulevard" offert à Alison Van Uytvanck: ce qu'il faut retenir lundi de la neuvième journée à Roland-Garros.

L'EXPLOIT

Timea Bacsinszky n'avait jamais franchi le deuxième tour en cinq participations à Paris. La Suissesse, 24e mondiale, s'est offert son moment de gloire en atteignant pour la première fois les quarts d'un Grand Chelem après son coup d'éclat (2-6, 6-0, 6-3) face à la Tchèque Petra Kvitova, N.4 mondiale et double championne de Wimbledon (2011, 2014). La Lausannoise, bientôt âgée de 26 ans (le 8 juin), qui avait un temps envisagé d'arrêter le tennis pour se reconvertir dans l'hôtellerie, peut légitimement viser les demies. Sa prochaine adversaire, la Belge Alison Van Uytvanck, seulement 93e, semble largement à sa portée.

LE FLOP

La Russe Maria Sharapova, double lauréate du tournoi (2012, 2014) n'avait plus perdu avant les demi-finales depuis cinq ans. A l'époque, la "Tsarine", pas encore à l'aise sur terre battue, s'était inclinée dès le troisième tour face à la Belge Justine Henin, quatre fois lauréate de Roland-Garros. Lundi, c'est sur une joueuse moins référencée qu'elle a calée: Lucie Safarova (13e). La Tchèque n'avait encore jamais atteint les quarts à Paris, où elle s'était arrêtée deux fois en huitièmes. Sharapova menait 4-1 dans ses face-à-face avec la Tchèque, mais leurs trois derniers matchs avaient été extrêmement disputés. "Elle avait un niveau de jeu bien supérieur au mien. Et le résultat c'est que c'est un mauvais jour", a simplement affirmé "Masha", qui va maintenant préparer Wimbledon.

LA PHRASE

"Souvent, je ne viens qu'avec le short et le sweat, donc je dois faire plus attention. Ce sont des petites choses de la vie mais qui sont importantes. Même le soir, quand je vais dîner avec mon équipe ou ma famille, de temps en temps, je sors un peu trop léger. Même s'il fait bon, je dois mettre le manteau." De Gaël Monfils, qui a attrapé une "légère grippe" avant son match contre Federer.

LES CHIFFRES

8 - Cela fait huit ans (et la quatrième victoire de Justine Henin) qu'une joueuse n'a pas conservé son titre à Roland-Garros. La série se poursuit après l'élimination de Sharapova.

44 - Le nombre de quarts de finale de Roger Federer en Grand Chelem après sa victoire en huitièmes contre Gaël Monfils.

L'HISTOIRE

Alison Van Uytvanck est devenue la première Belge à atteindre les quarts depuis le dernier des quatre titres de Justine Henin en 2007, non sans avoir été gâtée. La Flamande de 21 ans (93e mondiale), qui n'avait encore jamais franchi plus d'un tour en Grand Chelem, n'a pas eu à affronter une seule joueuse du Top 30. Elle a bénéficié d'une hécatombe chez les têtes de série (Bouchard, Kuznetsova, Pliskova) dans sa partie de tableau. Expéditive en huitièmes contre la Roumaine Andreea Mitu, 100e (6-1, 6-3), elle avait réalisé son plus grand fait d'armes de la quinzaine en battant la Kazakhe Zarina Diyas, 32e mondial. Cela devrait se compliquer mercredi face à la Suissesse Timea Bacsinszky (24e).

ll/fbx