NOUVELLES
01/06/2015 13:56 EDT | Actualisé 01/06/2016 01:12 EDT

Jeux olympiques d'hiver de 2022: de grands défis pour les deux villes candidates

LONDRES - Le Comité international olympique (CIO) a relevé, lundi, les principaux grands défis auxquels sont confrontés les deux villes candidates pour l'obtention des Jeux olympiques d'hiver de 2022.Dans un rapport de 136 pages, la commission d'évaluation de la CIO évoque des préoccupations pour Pékin, en Chine, en matière de pollution de l'air et de manque de neige naturelle. Pour ce qui est de la ville d'Almaty, au Kazakhstan, les principales craintes ont trait au montage financier et à son inexpérience dans l'organisation d'événements majeurs.La commission n'accorde pas de note aux villes ou n'établit pas de comparatifs directs entre les dossiers de candidature de chacune.Almaty est dépeinte favorablement pour ses conditions hivernales et le rapprochement entre les sites projetés.Pékin s'est attirée des éloges pour la qualité de ses sites, son expérience dans l'organisation des Jeux d'été de 2008 et son plan de développement des sports d'hiver pour 300 millions d'habitants au nord de la Chine. Le rapport ne comporte pas de grandes surprises, si ce n'est qu'on y dénote les inconvénients, principalement pour ce qui est de Pékin en raison de son climat et de sa forte dépendance à l'eau dans la fabrication de la neige et de l'éparpillement des sites.La commission d'évaluation, présidée par le membre russe du CIO Alexander Zhukov, a visité Almaty en février et Pékin en mars.La publication du rapport survient une semaine avant que les deux villes ne fassent le point quant à leur candidature devant les membres du CIO dans le cadre d'une réunion technique à Lausanne, en Suisse.Le CIO va choisir la ville hôte à l'occasion d'un scrutin secret qui se tiendra à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 31 juillet.