NOUVELLES
01/06/2015 13:34 EDT | Actualisé 01/06/2016 01:12 EDT

«Frais pour payer»: appui à la motion du NPD

OTTAWA - Le gouvernement appuiera une motion visant à interdire aux banques d'imposer à leurs clients des frais pour payer leurs factures.Les conservateurs accordent ainsi une nouvelle fois leur appui à une motion mise de l'avant par le Nouveau Parti démocratique (NPD).L'opposition dénonce la pratique qui consiste à facturer aux Canadiens des frais additionnels lorsqu'ils veulent effectuer leurs versements hypothécaires, par exemple.Selon le député néo-démocrate Andrew Cash, imposer de tels frais pour que les consommateurs aient accès à leur propre argent, paient leur facture ou reçoivent celle-ci par courrier «est une tactique qui n'a en fait d'autre but que de permettre d'engranger des millions de dollars de profits aux grandes banques».Le leader du gouvernement à la Chambre des communes, Peter Van Loan, a plaidé lundi que le gouvernement «comprend les préoccupations des Canadiens, qui sentent qu'ils n'en ont pas pour leur argent avec les frais bancaires».C'est la raison pour laquelle les députés conservateurs appuieront la motion néo-démocrate, qui devrait être soumise au vote ce lundi soir, a précisé son bureau par courriel.Les néo-démocrates se réjouissent de cette nouvelle victoire, eux qui ont réussi à rallier conservateurs et libéraux à leurs causes au cours des dernières semaines.La semaine dernière, les députés fédéraux ont approuvé à l'unanimité une motion néo-démocrate pour exempter les produits d'hygiène féminine de la taxe fédérale.Le NPD a également réussi à faire adopter à la fin mars une motion visant à bannir les microbilles, ces minuscules billes de plastique utilisées dans la fabrication de démaquillants, d'exfoliants et de dentifrices, qui représentent un danger tant pour l'environnement que pour la santé publique.