NOUVELLES
31/05/2015 06:42 EDT | Actualisé 31/05/2016 01:12 EDT

Marche pour les victimes des pensionnats autochtones

Plus de 3000 personnes sont réunis à Gatineau ce midi et se dirigent vers Ottawa, pour la marche de la réconciliation.

À quelques jours du dépôt du rapport de la Commission de vérité et réconciliation, qui s'est penchée sur la question, ils soulignent donc la fin de cette longue enquête.

Parmi les participants, on y retrouve la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wyne et l'archevêque d'Ottawa, Mgr Terrence Prendergast.

Ce dernier espère pouvoir ainsi rétablir les relations entre l'Église et les membres des Premières nations.

Le coup d'envoi a été donné à midi à l'École secondaire de l'Île à Gatineau.

La marche se terminera vers 14 h à l'hôtel de ville d'Ottawa.

L'ancien joueur de hockey Joé Juneau et la championne olympique Clara Hughes doivent aussi assister à la marche, organisée par la Commission.

Cette dernière a été créée à la suite de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens de 2007. Elle a pour mandat de rappeler aux Canadiens les 150 années d'histoire de ces pensionnats par l'entremise de ceux dont la vie a été bouleversée par ceux-ci.

Des événements semblables sont aussi prévus ailleurs au Canada.