NOUVELLES
31/05/2015 16:46 EDT | Actualisé 31/05/2016 01:12 EDT

L’Équipe d’intervention canadienne en cas de catastrophe est rentrée du Népal

TRENTON, Ont. - Des membres de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (ÉICC) sont rentrés au Canada dimanche après avoir passé un mois à aider les Népalais à se relever du tremblement de terre survenu le 25 avril.Les quelque 100 membres de l'ÉICC qui ont pris part à l’opération Renaissance se sont arrivés dimanche après-midi à la base de Trenton, dans l'est de l'Ontario. Ils avaient été déployés peu après le séisme népalais d'une magnitude de 7,8 qui a fait plus de 8 000 morts.Sur le terrain, l'ÉICC s'est concentré sur la purification d'eau, les soins médicaux et le soutien technique. Elle a eu à composer avec plusieurs répliques sismiques importantes, ainsi qu'avec un second tremblement de terre qui a temporairement séparé l'une de ses équipes d'intervention de la base opérationnelle.Les membres de l'ÉICC ont été accueillis au pays par le ministre des Anciens Combattants, Erin O’Toole, le lieutenant-général Jonathan Vance et d'autres haut gradés militaires.