NOUVELLES
31/05/2015 09:27 EDT | Actualisé 31/05/2016 01:12 EDT

Inde : la canicule fait plus de 2.200 morts

La vague de chaleur écrasante qui dure depuis des semaines en Inde a provoqué la mort de plus de 2.200 personnes, ont annoncé dimanche les autorités alors que de pluies éparses apportaient un léger répit.

Des orages ont frappé dimanche les Etats d'Andhra Pradesh et de Telangana, dans le sud du pays, ainsi que la capitale, Delhi, de loin les plus touchés par la canicule.

Mais le répit risque d'être de courte durée car on s'attend à des températures proches de 45° dans les prochains jours dans les zones les plus touchées du sud, de l'ouest et du nord de l'Inde, selon les mêmes sources.

"1.636 personnes ont péri dans le seul Etat d'Andhra", a déclaré à l'AFP un haut responsable, P. Tulsi Rani.

Et 541 autres sont morts dans l'Etat voisin de Telangana des suites de la canicule, a précisé un autre responsable.

Des centaines de personnes, surtout parmi les plus pauvres, décèdent chaque été en raison de la chaleur en Inde.

Mais 2015 s'avère être la deuxième année la plus meurtrière de l'histoire du pays et la cinquième la plus fatale sur l'ensemble de la planète, selon les chiffres du EM-DAT, une base de données internationale sur les catastrophes naturelles.

En 1998, 2.451 personnes étaient mortes lors de la canicule la plus meurtrière de l'histoire du pays, selon les données du EM-DAT.

Dans l'Andhra Pradesh et le Telangana, le gouvernement a lancé des campagnes d'éducation populaire pour informer les plus vulnérables et les aider à faire face à la chaleur.

L'Inde parle de vague de chaleur quand la température maximum atteint 45°C ou qu'elle est supérieure de 5°C à la moyenne des précédentes années.

La mousson, guettée avec impatience, doit prendre encore plusieurs semaines avant de toucher les plaines arides du Nord.

ja-ial/pjl