NOUVELLES
29/05/2015 17:56 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

USA: première en sept ans, le droit à l'avortement en tête d'un sondage

Pour la première fois en sept ans, les partisans du droit à l'avortement, une disposition toujours âprement contestée aux Etats-Unis, mènent clairement devant ses opposants, indique un sondage Gallup publié vendredi.

Un Américain sur deux se considère "pro-choice", soit partisan du droit à l'avortement, alors qu'ils sont 44% à se définir comme "pro-life", soit s'y opposant, ajoute l'institut pour qui "c'est la première fois depuis 2008 que les partisans de ce droit mènent de manière significative".

L'opinion publique était depuis cinq ans à peu près équitablement divisée en deux camps, à part un pic des +pro-life+ en 2012, selon Gallup qui l'étudie depuis 2001.

Les réponses sont plus nuancées quand on leur demande si l'avortement doit être légal en toutes circonstances ou non.

Un partisan sur deux estime être en faveur de ce droit dans toutes les circonstances mais presque un sur quatre (23%) estime qu'il doit être légal "seulement dans quelques circonstances".

Les femmes sont plus favorables à ce droit (54%) que les hommes.

Gallup remarque que l'adhésion au droit à l'avortement n'est pas aussi fort qu'au milieu des années 1990, quand il pouvait dépasser les 55%, mais qu'il retrouve un niveau perdu en 2008 en faveur des opposants, et "peut tenir".

Le sondage a été réalisé du 6 au 10 mai auprès de 1.024 adultes.

Légalisé en 1973, l'avortement est un sujet de controverse permanent dans le pays, ses opposants n'ayant jamais renoncé à chercher à le faire abolir ou à en restreindre l'accès dans les législations des Etats fédérés.

ff/are