NOUVELLES
29/05/2015 08:39 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

USA: l'ancien politicien Dennis Hastert est accusé de corruption

CHICAGO - L'ancien président de la Chambre des représentants des États-Unis, Dennis Hastert, a été accusé jeudi d'avoir accepté de verser 3,5 millions $ US à un individu dont il désirait acheter le silence.L'acte d'accusation déposé jeudi ne contient toutefois que de très brefs détails. On y apprend ainsi que Hastert aurait accepté de verser cette somme à «l'individu A (pour) compenser et camoufler son inconduite précédente» à l'endroit de cet individu.L'acte d'accusation rappelle aussi que Hastert a travaillé comme enseignant et entraîneur à Yorkville, en banlieue ouest de Chicago, entre 1965 et 1981. Le document ajoute que l'individu A a toujours habité Yorkville et qu'il a connu Hastert pendant presque toute sa vie, sans toutefois donner plus de détails concernant la nature exacte de leur relation.Des experts ont rapidement fait remarquer que les procureurs fédéraux n'auraient pas inclus les mots «enseignant» et «entraîneur» s'ils étaient sans pertinence dans cette affaire.Hastert et l'individu A se seraient rencontrés à de multiples reprises en 2010, et c'est à ce moment que l'ancien politicien aurait accepté de verser 3,5 millions $ US à son interlocuteur, en lien avec une inconduite survenue plusieurs années plus tôt. La somme n'aurait toutefois jamais été payée en entier.Hastert a pris sa retraite en 2007 après huit ans comme président de la Chambre des représentants.