NOUVELLES
29/05/2015 12:27 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

USA-Cuba : les étapes du réchauffement depuis décembre

L'annonce vendredi du retrait de Cuba de la liste américaine des Etats soutenant le terrorisme constitue une étape majeure dans le réchauffement engagé depuis décembre dernier entre les deux ennemis de la guerre froide.

2014

17 décembre : Les présidents Barack Obama et Raul Castro annoncent simultanément que leurs pays vont ouvrir des discussions pour rétablir des relations diplomatiques suspendues depuis 1961. Cette annonce historique survient après 18 mois de discussions menées dans le plus grand secret sous l'égide du Vatican et du Canada.

2015

12 janvier : Cuba achève la libération "humanitaire" de 53 détenus figurant sur une liste remise par Washington, qui les considérait comme des prisonniers politiques.

15 janvier : Les Etats-Unis décident de faciliter les voyages et le commerce avec Cuba, dans les limites des prérogatives de Barack Obama, pour atténuer l'effet de l'embargo en vigueur depuis 1962.

19 janvier : Six parlementaires démocrates américains achèvent une visite à La Havane après des rencontres avec de hauts responsables, des dissidents et le cardinal Jaime Ortega, chef de l'Eglise cubaine. Plusieurs missions du même type suivront.

20 janvier : Barack Obama demande au Congrès, dominé par les Républicains, d'ouvrir un débat cette année sur la levée de l'embargo contre Cuba.

22 janvier : Première session de négociations à La Havane sur la réouverture d'ambassades entre délégations, menées par la sous-secrétaire d'Etat américaine Roberta Jacobson et la directrice générale pour les Etats-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères Josefina Vidal. Les parties constatent leurs "profonds différends" mais conviennent de la poursuite du dialogue.

23 janvier : Mastercard annonce que ses cartes pourront bientôt être utilisées à Cuba. Cinq jours après, American Express lui emboîte le pas.

26 janvier : Fidel Castro, éternel contempteur des Etats-Unis, rompt le silence sur le rapprochement, qu'il affirme ne pas rejeter, même s'il ne fait pas confiance à Washington.

3 février : Au Congrès, Roberta Jacobson prévient que "la normalisation complète" des relations avec Cuba "prendra des années".

9 février : Le site américain de vidéo en ligne Netflix ouvre son service à Cuba, malgré le très faible nombre de Cubains connectés à internet chez eux.

17 février : Une délégation de parlementaires démocrates américains menée par la chef de file du parti démocrate à la Chambre des représentants Nancy Pelosi évoque les droits de l'homme avec les autorités et plaide pour la réouverture d'ambassades.

27 février : Deuxième session de pourparlers à Washington pour la réouverture d'ambassades. Des deux parties annoncent des "progrès" mais rien de concret.

2 mars : Une centaine de professionnels américains du secteur agricole en visite à Cuba exhortent le Congrès à lever l'embargo les privant d'échanges avec l'île.

4 mars : Entrée en service d'une ligne téléphonique directe entre les deux pays, une première depuis plusieurs décennies.

16 mars : Nouveau déplacement de Roberta Jacobson à La Havane pour des discussions avec les autorités cubaines, au terme desquelles les délégations conviennent "de maintenir leur communication".

21 mars : Une délégation américaine se rend à Cuba pour évoquer la future collaboration entre les deux pays en matière de télécommunications et d'internet.

24 mars : Le Département américain du Trésor retire les sanctions contre six personnes, 37 entreprises et de nombreux bateaux commerçant avec Cuba.

31 mars : Nouvelle réunion entre hauts responsables des deux pays à Washington, cette fois consacrée aux droits de l'homme.

11 avril : Face-à-face historique entre MM. Obama et Castro au Panama, le premier entre présidents des deux pays depuis la révolution castriste de 1959.

14 avril : Barack Obama annonce sa décision de retirer Cuba de la liste des pays soutenant le terrorisme. Pour La Havane, c'est le préalable à la reprise des relations diplomatiques.

5 mai : Les Etats-Unis disent avoir accordé des licences autorisant le transport de passagers par ferry avec Cuba, une première en plus de 50 ans.

12 mai : Selon Raul Castro, les négociations "avancent bien" avec les Etats-Unis et les deux pays pourraient nommer des ambassadeurs après le 29 mai.

19 mai : Un haut responsable américain annonce que la représentation diplomatique cubaine à Washington, privée de services bancaires depuis plus d'un an, a trouvé un accord avec une banque pour ses opérations financières.

21-22 mai : Troisième session de négociations pour la réouverture d'ambassades, qui ne débouche sur aucune annonce.

29 mai : Les Etats-Unis retirent Cuba de sa liste noire d'"Etats soutenant le terrorisme".

fj-ag/ka/mct