NOUVELLES
29/05/2015 06:21 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

Un député prodémocratie de Hong Kong interdit d'entrer en Malaisie

Un député prodémocratie de Hong Kong a été empêché d'entrer en Malaisie vendredi, a annoncé son parti, quatre jours après un refus similaire opposé au leader étudiant Joshua Wong.

Leung Kwok-hung, membre de la Ligue des sociaux-démocrates, a été refoulé à l'aéroport de Kuala Lumpur et renvoyé à Hong Kong.

Le député de 59 ans devait s'exprimer vendredi soir sur la répression du Printemps de Pékin place Tiananmen en 1989 et sur les réformes politiques à Hong Kong, ancienne colonie britannique passée dans le giron de la Chine en 1997.

"Ce fiasco est infondé", a commenté Avery Ng, vice-président de la Ligue des sociaux-démocrates. "Cela montre que le gouvernement malaisien ne respecte pas la liberté de pensée", a-t-il dit à l'AFP.

"L'incident du 4 juin place Tiananmen", l'association malaisienne qui avait invité le député, a confirmé que ce dernier n'avait pu entrer en Malaisie.

Joshua Wong, 18 ans, devenu l'emblème des manifestants prodémocratie qui avaient paralysé des quartiers entiers de Hong Kong à l'automne pour réclamer un vrai suffrage universel, avait lui aussi été refoulé mardi à son arrivée à l'aéroport de Penang.

La police malaisienne avait expliqué ce refus de l'accueillir par ses idées "antichinoises".

La Chine a proposé que le prochain chef de l'exécutif de Hong Kong soit élu au suffrage universel mais précisé que seuls deux ou trois candidats pourront se présenter à l'élection. Ils devront en outre avoir reçu l'aval d'un comité loyaliste, ce qui est inacceptable aux yeux du mouvement prodémocratie hongkongais.

at-jsm-lm/ev/jh