NOUVELLES
29/05/2015 10:13 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

Le G7 prêt à gonfler l'aide financière au Népal et alléger la dette

Les pays du G7 sont "prêts" à gonfler leur soutien financier au Népal et à alléger la dette internationale du pays, dévasté par deux séismes en l'espace de quelques semaines, a indiqué vendredi le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble.

"Nous nous tenons prêts à apporter plus d'aide, y compris plus d'assistance financière et, potentiellement, à un allègement de la dette", a dit le grand argentier allemand, hôte d'une réunion des ministres des Finances et des gouverneurs de banque centrale du G7 à Dresde (est de l'Allemagne).

Un séisme de magnitude 7,8 a touché le Népal le 25 avril dernier, puis un autre de magnitude 7,3 le 12 mai, ces deux catastrophes faisant au total plus de 8.000 morts et laissant un pays dévasté, où les infrastructures et des milliers d'habitations sont en ruines.

Le Premier ministre népalais a lancé un appel dimanche visant à collecter 2 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) pour mettre sur pied un fonds de reconstruction.

Plus d'une vingtaine de pays se sont engagés dans les opérations de secours et d'assistance depuis le premier séisme, dépêchant au Népal des sauveteurs et de l'aide humanitaire.

Mais l'ONU a annoncé ce mois-ci n'avoir reçu que 22 millions de dollars en réponse à son appel pour 415 millions de dollars.

La Croix-Rouge a de son côté revu à la hausse récemment son appel à dons, de 35 millions à 93 millions de dollars, expliquant que le second séisme avait "exacerbé la situation" dramatique provoquée par le premier.

Plusieurs autres agences humanitaires ont alerté sur la situation des Népalais, qui risque d'empirer à l'approche de la mousson dont les pluies torrentielles devraient provoquer des glissements de terrain et isoler davantage des villages.

Le G7 regroupe les Etats-Unis, le Canada, le Japon, le Royaume-Uni, la France, l'Italie et l'Allemagne.

mtr/aue/lpt