NOUVELLES
29/05/2015 11:50 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

« Le football a perdu » - Luis Figo

Luis Figo n'a pas mâché ses mots après la réélection de Sepp Blatter à la tête de la FIFA pour un cinquième mandat.

« La FIFA a perdu, mais par dessus-tout, le football a perdu », a affirmé sur Twitter l'ancien Ballon d'Or et ex-candidat à la présidence de la FIFA.

Il réagit ainsi au maintien du Suisse de 79 ans tout en haut de cet empire sportif éclaboussé par un scandale portant sur des soupçons de corruption.

« Soit M. Blatter était au courant des actes de corruption, soit, s'il ne l'était pas comme il le prétend, cela signifie qu'il n'a pas les compétences pour diriger la FIFA », a affirmé Figo sur les réseaux sociaux.

Luis Figo réclame la démission de Sepp Blatter dans les prochains jours. Il estime que la réélection de Blatter montre à quel point la FIFA est malade.

Déception aussi du côté de la Fédération américaine de soccer qui avait déjà annoncé jeudi qu'elle voterait pour le prince Ali.

« Nous sommes déçus par le résultat et nous allons continuer à tout faire pour qu'il y ait des changements significatifs au sein de la FIFA », a affirmé M. Gulati dans un communiqué.

Il souhaite une FIFA transparente et invite Sepp Blatter à faire de la réforme de la FIFA sa priorité numéro 1.

La Fédération jordanienne, dont le prince Ali est président, est bien sûr désolée de l'issue du vote.

Elle salue la fierté et l'audace du prince. Oussama Mansour, membre de la Fédération de Jordanie, regrette en fait que les pays arabes et asiatiques aient voté pour le président sortant, Sepp Blatter.