NOUVELLES
29/05/2015 17:06 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

Fifa/corruption - Leoz à la disposition de la justice du Paraguay

L'ex-président de la Confédération sud-américaine de football, le Paraguayen Nicolas Leoz, s'est dit à la disposition de la justice de son pays vendredi, alors que la justice américaine demande son extradition dans l'affaire de corruption agitant la Fifa.

Leoz, 86 ans, diminué par la maladie de Parkinson et des problèmes cardiaques, s'est déclaré à la disposition de la justice paraguayenne dans un courrier envoyé au parquet et accompagné d'un certificat médical, car il est actuellement hospitalisé à Asuncion dans la clinique Migone, dont il est propriétaire.

Il a dirigé la Confédération sud-américaine de football pendant 26 ans, de 1987 à 2013.

D'après la législation paraguayenne, du fait de son âge, Leoz ne peut pas être extradé vers les Etats-Unis tant qu'une peine de prison ferme n'a pas été prononcée par un tribunal.

Leoz fait partie des 14 personnes mises en examen dans l'affaire de corruption qui secoue la Fifa depuis mercredi.

Un autre ancien président de la Conmebol, l'Uruguayen Eugenio Figueredo, est en détention à Zurich depuis mercredi.

Sans prendre position sur l'affaire de corruption, le ministre paraguayen des Affaires étrangères Eladio Loizaga a salué "ce que (Leoz) a fait pour notre pays", faisant référence au fait que le Paraguay a obtenu sous sa présidence le siège de la Conmebol, situé dans la banlieue d'Asuncion.

hro/ol/ap/hdz/tsq