NOUVELLES
29/05/2015 08:40 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

Espagne/Coupe du Roi: le Barça vise la 2e levée de son Grand Chelem

Le FC Barcelone, sacré champion d'Espagne mi-mai, a une deuxième balle de match à négocier samedi en finale de la Coupe du Roi contre l'Athletic Bilbao (19h30 GMT), deuxième levée d'un possible triplé avant la finale de Ligue des champions la semaine prochaine.

Pour réussir ce Grand Chelem, que le Barça est le seul à avoir déjà réalisé en Espagne (en 2009), les Catalans retrouvent des Basques qu'ils connaissent bien: c'est la troisième finale de Coupe du Roi en sept saisons entre les deux équipes, les deux précédentes ayant souri à Barcelone en 2009 (4-1) et 2012 (3-0).

Mais les hommes de Luis Enrique auraient tort de penser que cette finale à domicile, au Camp Nou, sera plus facile que celle de C1 programmée le week-end prochain à Berlin contre la Juventus Turin.

Même si l'Athletic Bilbao n'a pas soulevé le moindre titre majeur depuis 1984, il reste un spécialiste de la Coupe du Roi avec 23 trophées, juste derrière le Barça, détenteur du record de victoires (26).

"Il faut réussir un très grand match pour faire un pas de plus vers l'objectif de conquérir tous les titres en jeu", a résumé le milieu barcelonais Andres Iniesta. "Nous sommes face à quelque chose d'important, quelque chose qui n'arrive pratiquement jamais, et nous l'avons à portée de main."

- Suarez rétabli, dernière pour Xavi -

Cette saison, le Barça a dompté deux fois l'Athletic en Liga (2-0, 5-2), avant d'être sacré champion d'Espagne pour la 23e fois il y a quinze jours.

La semaine dernière, le club catalan a donc pu prendre le temps de fêter dignement ce premier titre et de rendre hommage au capitaine Xavi Hernandez (35 ans), lequel devrait vivre samedi l'ultime match de sa carrière au Camp Nou avant de rejoindre le club qatari d'Al-Sadd.

Bonne nouvelle pour le Barça, l'attaquant uruguayen Luis Suarez est remis de son pépin aux ischio-jambiers et il devrait reformer l'implacable trio offensif "MSN" avec Neymar et Lionel Messi.

Ces trois-là ont un beau défi à relever: avec 117 buts toutes compétitions confondues cette saison, ils peuvent dépasser samedi les 118 buts de Cristiano Ronaldo, Karim Benzema et Gonzalo Higuain avec le Real Madrid en 2011-2012.

- Deux rêves face à face -

Messi, de retour à un niveau surpersonique, a inscrit le but du sacre en Liga contre l'Atletico Madrid (1-0), mettant fin à une disette de deux années sans trophée majeur pour lui et le Barça.

Deux ans, c'est long, alors que dire des 31 années que vient de vivre Bilbao sans le moindre titre?

Car depuis son doublé Liga-Coupe en 1984, le club basque attend de regoûter à l'ivresse des soirs de sacre.

Avec son pressing tout-terrain et ses attaquants Aritz Aduriz, 26 buts toutes compétitions confondues, et Iñaki Williams, révélation de la saison, l'Athletic a des arguments. Reste à bien les exprimer.

"Il faut savoir résister à la pression et à la nervosité", a prévenu Aymeric Laporte, défenseur français de Bilbao. "Nous savons que le Barça est une excellente équipe mais nous devons y aller en pensant à bien faire les choses."

D'ailleurs, même si le match est organisé au Camp Nou, c'est bien l'Athletic, en tant que doyen des deux finalistes, qui "reçoit". Et le stade sera divisé pour moitié entre supporteurs basques et catalans.

Bref, deux rêves se font face: endiguer une pénurie de trophée ou bien engranger les titres en abondance. Qui repartira les mains vides?

jed/pyv