NOUVELLES
29/05/2015 06:52 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

Coupe d'Allemagne - Finale Dortmund-Wolfsburg: Klopp attend son cadeau d'adieu

Charismatique entraîneur de Dortmund, Jürgen Klopp espère décrocher un dernier trophée pour fêter ses adieux avec le club de la Ruhr, lors de la finale de la Coupe d'Allemagne face à Wolfsburg samedi (18h00 GMT) à Berlin.

Sous le règne de "Kloppo", Dortmund a redoré son blason et brillament étoffé son palmarès: un titre de champion en 2011, le premier doublé Coupe-championnat du club l'année suivante et une finale de la Ligue des champions en 2013.

Lanceur de talents (Götze, Reus, Hummels...), stratège et apôtre d'un football offensif admiré par ses pairs, Klopp, 47 ans, va laisser une empreinte durable à Dortmund où il était arrivé en 2008 en provenance de Mayence et où il est clairement devenu le symbole du renouveau du Borussia.

Aucun entraîneur n'a gagné autant de matches de Bundesliga avec le BVB (132)!

Pour sa dernière sortie, les joueurs veulent donc lui "offrir des adieux magnifiques", a déclaré le patron du club, Hans-Joachim Watzke au quotidien Bild. "Il n'y a pas plus motivant", a-t-il jugé, car chaque joueur a le sentiment d'"être encore redevable à l'entraîneur".

"Je pense que l'on a écrit un joli conte de fées moderne durant ces dernières années, avec toi comme figure de proue, Jürgen", avait souligné le manager du club, Michael Zorc, lors de la conférence de presse d'annonce de son départ. "Tout le monde à Dortmund et particulièrement les joueurs devraient te donner la fête de départ que tu mérites", avait-il ajouté.

Une victoire samedi au stade olympique de Berlin serait d'autant plus belle pour Klopp, remplacé par son compatriote Thomas Tuchel, qu'elle viendrait clôturer sa saison la plus compliquée à la tête des "Jaune et Noir".

- 'Moi aussi je veux faire la fête' -

"De l'enfer au paradis?" s'interrogeait le journal SportBild, à deux jours de la finale, pour résumer ce que serait le parcours de Klopp et des siens cette saison, en cas de succès.

A mi-championnat, Dortmund pointait encore à la dernière place, après l'un des pires débuts de saison de son histoire, rendant plausible la perspective d'une relégation (inédite depuis 1972).

Finalement, Dortmund a fini la saison à une honorable septième place et pourrait même, cerise sur le gâteau, décrocher un billet direct en Europa League en cas de succès samedi.

Mais Wolfsburg, brillant deuxième du championnat, entend de son côté couronner sa belle saison par un trophée. "La motivation, c'est de gagner un titre avec Wolfsburg, moi aussi je veux faire la fête", a déclaré le manager du club, Klaus Allofs, dans une interview à l'hebdomadaire spécialisé Kicker.

Ambitieux, Allofs verrait bien son club remplacer Dortmund dans le rôle du rival attitré du quasi-intouchable Bayern Munich. "Le BVB est parvenu à être là quand les Bavarois ont été défaillants. C'est aussi ce que nous voulons faire", a-t-il dit.

Pour rivaliser avec Dortmund, et contrer le talent des Marco Reus et Pierre-Emerick Aubameyang, le coach Dieter Hecking s'appuie notamment sur le jeune international belge Kevin de Bruyne, auteur de 15 buts et 28 passes décisives cette saison toutes compétitions confondues.

C'est "actuellement le deuxième meilleur joueur de Bundesliga, derrière Arjen Robben" (Bayern), selon l'ancien international allemand Lothar Matthäus.

Pour lui, Dortmund est "légèrement favori" mais les "Loups" de Wolfsburg, avec de Bruyne ou leur "joker champion du monde" André Schürrle, peuvent également saisir leur chance.

Dans un match aux allures de répétition générale avant la finale, Wolfsburg et Dortmund se sont affrontés le 16 mai lors de l'avant-dernière journée de championnat. Et les "Loups" avaient gagné (2-1)...

elr/sg/gv