NOUVELLES
29/05/2015 09:58 EDT | Actualisé 29/05/2016 01:12 EDT

Coronavirus MERS : cinq cas supplémentaires en Corée du Sud, alerte à Hong-Kong

La Corée du Sud a confirmé vendredi cinq cas supplémentaires de contamination par le dangereux coronavirus MERS, s'ajoutant à sept autres cas reconnus, dont un homme qui s'était rendu en Chine, ignorant les consignes de quarantaine.

Les infections sont imputées à un homme de 68 ans diagnostiqué porteur du coronavirus le 20 mai, de retour d'un séjour en Arabie saoudite, premier foyer de la maladie.

Le coronavirus MERS est considéré comme un cousin, plus mortel mais moins contagieux, du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

On compte parmi les nouvelles personnes contaminées une infirmière de 30 ans travaillant dans l'hôpital où le premier cas a été détecté, et un homme de 56 ans qui y était hospitalisé pour d'autres raisons, selon le ministère sud-coréen de la Santé.

La contamination d'un homme de 44 ans dont le père est porteur du virus et qui a pris mardi l'avion pour Hong-Kong a été confirmée vendredi, a ajouté le ministère.

L'homme était passé outre les consignes des médecins qui lui déconseillaient ce voyage. Il a été placé en observation dans un hôpital chinois et les autorités ont établi une liste de 45 personnes qui l'ont côtoyé, dont des passagers de l'avion assis non loin de lui.

Les autorités sanitaires de Hong-Kong ont également annoncé la mise en quarantaine de 12 personnes - trois Sud-Coréens et neuf Chinois - qui ont été en contact avec cet homme pendant le vol. Deux autres passagers ont montré des symptômes de troubles respiratoires légers et subissent des examens hospitaliers, selon cette même source.

Selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, six membres des équipages d'Asiana Airlines, la compagnie empruntée par le Sud-Coréen, ont également été placés en quarantaine.

lim-lm/as/tsz/bds