NOUVELLES
28/05/2015 20:12 EDT | Actualisé 28/05/2016 01:12 EDT

Blackhawks-Ducks: on connaîtra samedi l'issue de deux semaines de grand hockey

ANAHEIM, États-Unis - Deux semaines de grand hockey trouveront leur point culminant samedi soir au Honda Center, où se décidera la finale de l'Ouest entre les Hawks et les Ducks.Chaque club a gagné en alternance à ce point-ci lors de matches qui ont requis six périodes additionnelles, pour un total de quatre résultats par un seul but.Mercredi, Chicago a évité l'élimination en l'emportant 5-2 au United Center.«Je salue la volonté de vaincre de notre équipe, notre préparation et notre capacité à trouver des façons de gagner, a mentionné l'entraîneur des Hawks, Joel Quenneville. Les gars vivent pleinement la poursuite de l'objectif. Leur ténacité reflète leur intensité.»Les matches ont largement été serrés et de haut niveau. La profondeur des Ducks s'est bien opposée aux vedettes des Blackhawks, qui sont sortis vainqueurs de deux des trois rencontres soldées en prolongation.«C'est assurément la série la plus excitante à laquelle j'ai pris part», a confié le défenseur des Ducks François Beauchemin, un gagnant de la coupe Stanley qui a disputé 96 matches de séries en carrière.Les Ducks ont perdu leurs trois derniers matches ultimes: au deuxième tour en 2014, face aux Kings, en première ronde en 2013, face aux Wings, et au deuxième tour en 2009, contre Detroit.«Ce n'est pas du tout le genre de choses dont je leur parle, a dit l'entraîneur des Ducks, Bruce Boudreau. Chaque année est différente. Les gars en sont bien conscients. S'il faut trouver des sources de motivation de plus quand l'enjeu est une chance de passer en finale de la coupe Stanley, nous n'avons pas les bons gars dans le vestiaire. Et nous les avons, les bons gars pour gagner.»Du côté des Hawks, on veut atteindre la finale de la coupe Stanley pour la troisième fois en six ans. La formation du Midwest a triomphé en 2010 et 2013.