NOUVELLES
27/05/2015 05:09 EDT | Actualisé 28/05/2015 05:32 EDT

Roland-Garros: Maria Sharapova et Roger Federer continuent, pas Simona Halep

AFP

Maria Sharapova, expéditive, et Roger Federer, très convaincant, ont franchi le cap du deuxième tour jeudi lors de la quatrième journée de Roland-Garros, marquée par l'élimination surprise de la Roumaine Simona Halep, N.3 mondiale et finaliste sortante.

Sur la lancée d'une progression fulgurante, Halep avait atteint sa première finale en Grand Chelem l'an passé Porte d'Auteuil, où seule Sharapova avait su contrer son jeu de métronome.


Maria Sharapova à Roland Garros


Mais sur le court Suzanne-Lenglen, la joueuse de Constanta a évolué à des années-lumière de son vrai niveau, dépassée par la force de frappe de la "revenante" Mirjana Lucic-Baroni, qui a mis son jeu en pièces (7-5, 6-1).

"Elle a frappé vraiment très fort dès le début et je n'ai pas bien senti mon jeu aujourd'hui", a souligné la Roumaine.

Halep, demi-finaliste également à Wimbledon et quart-de-finaliste (deux fois) en Australie, ne s'attendait peut-être pas à une telle prestation de son adversaire croate, éternelle espoir du tennis à 33 ans.

Annoncée comme une future star à l'adolescence, Lucic-Baroni n'a jamais confirmé les espoirs placées en elle et avait dû patienter treize années avant de franchir de nouveau le premier tour à Paris.

Aux Internationaux de France, la grande blonde (1,81 m) semble avoir retrouvé les automatismes qui lui avaient permis de se hisser en demi-finale de Wimbledon en 1999, à seulement 17 ans.

La dédicace de Federer à ACDC

"J'adore la terre battue. C'est la surface où j'ai grandi en Croatie. Je préfère quand les courts sont plus rapides, mais quand je joue bien comme aujourd'hui, cela fonctionne sur toutes les surfaces", savoure Lucic-Baroni qui a réalisé la deuxième plus grosse performance depuis le début de la quinzaine, après le succès mardi de Kristina Mladenovic (44e) sur la Canadienne Eugenie Bouchard (N.6), demi-finaliste sortante.

Il ne reste donc que deux représentantes du dernier carré de l'an passé: l'Allemande Andrea Petkovic, qui jouera jeudi contre l'Espagnol Lourdes Dominguez, et la championne russe Sharapova, double lauréate du tournoi (2012, 2014), sans pitié mercredi avec sa compatriote Vitalia Diatchenko (91e), battue 6-3, 6-1.

Les choses sérieuses commenceront au troisième tour pour la "Tsarine" lors des retrouvailles avec Samantha Stosur (N.26). L'Australienne, finaliste en 2010, lui avait ôté un set l'an passé en huitièmes de finale (3-6, 6-4, 6-0) mais "Masha" pourra se gargariser de son bilan contre elle (14-2 et 4-0 sur l'ocre).

Roger Federer, très convaincant, a empilé pour sa part un quatrième succès, en quatre duels, face au spécialiste Marcel Granollers (6-2, 7-6 (7/1), 6-3), sous les yeux de l'un des ses artistes favoris, Angus Young, guitariste du groupe ACDC, venu assister à son match sur le court Suzanne-Lenglen.

L'exploit de Mahut

Le Tchèque Tomas Berdych, N.4 mondial et l'un des outsideurs du tournoi, a dû lui cravacher (6-3, 6-7 (7/9), 6-3, 6-3) contre son partenaire de Coupe Davis, l'insusable Radek Stepanek, doyen de l'épreuve (36 ans).

Le duo "Stepych" avait gagné à deux reprises le Saladier d'argent (2012, 2013) avant de s'incliner en septembre dernier sur la terre battue de la Porte d'Auteuil en demi-finale contre la France dont les représentants masculins ont tous gagné mercredi (5/5).

Berdych retrouvera justement l'un d'entre eux au prochain tour: Benoît Paire (71e), qui a réalisé un joli coup en dominant en trois manches 6-1, 6-3, 7-5, le talentueux mais très irrégulier Fabio Fognini (N.28) seul joueur à avoir battu deux fois Rafael Nadal cette saison sur terre.

Son compatriote Nicolas Mahut, seulement 116e, a réalisé son plus beau match sur l'ocre pour sortir le Letton Ernests Gulbis (6-3, 3-6, 7-5, 6-3), demi-finaliste sortant.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter