NOUVELLES
25/05/2015 06:55 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Un soldat et un rebelle tués dans l'Est de l'Ukraine (bilans séparés)

Un soldat ukrainien et un rebelle ont été tués en 24 heures dans l'Est rebelle de l'Ukraine malgré la trêve en vigueur, selon des bilans séparés annoncés lundi.

Le porte-parole militaire Andriï Lyssenko a précisé que le soldat ukrainien avait été tué dans des combats à Chyrokiné, à une quinzaine de kilomètres de Marioupol, sur les bords de la mer d'Azov. Cinq militaires ont été blessés, a-t-il ajouté, sans préciser où.

"Nos positions continuent d'essuyer des tirs ennemis dans la direction de Marioupol. Dans le village de Chyrokiné, l'ennemi a recours à des canons de 122 millimètres et des mortiers de 120 millimètres", a-t-il déclaré.

Les armes de calibre supérieur à 100 millimètres auraient cependant dû être retirées de la ligne de front selon les accords de paix de Minsk 2, conclus en février et qui ont permis d'instaurer un nouveau cessez-le-feu.

M. Lyssenko a ajouté que la zone de l'aéroport de Donetsk, aux mains des rebelles depuis janvier, était également le théâtre de tirs, ainsi que la ville de Chtchastia, non loin du fief rebelle de Lougansk, près de laquelle deux soldats russes présumés ont récemment été capturés par les forces ukrainiennes.

Les séparatistes ont de leur côté fait état d'un combattant tué et d'un blessé au cours des dernières 24 heures, sans préciser où, selon le ministère rebelle de la Défense cité par une agence de presse séparatiste.

Kiev et les Occidentaux accusent la Russie d'armer les rebelles prorusses de l'Est et d'y avoir déployé des troupes régulières.

La Russie a de son côté toujours démenti toute implication dans ce conflit qui a fait plus de 6.200 morts depuis avril 2014, ne concédant que la présence de "volontaires" russes partis combattre de leur propre gré.

osh-lap/neo/tbm/kat/at

NOS