NOUVELLES
25/05/2015 15:12 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Roland-Garros - Un jour à Roland

Agnieszka Radwanska qui dévisse une nouvelle fois, la Française Virginie Razzano qui se prend pour Michael Chang: ce qu'il faut retenir lundi de la deuxième journée de Roland-Garros.

LE FLOP

La descente aux enfers se poursuit pour Agnieszka Radwanska. L'ancienne N.2 mondiale (en juillet 2012) a été éliminée d'entrée (6-2, 3-6, 6-1) par l'Allemande Annika Beck (83e). Sixième fin 2014, la Polonaise a dégringolé au classement WTA (14e) après un début de saison catastrophique. Elle n'a gagné trois matches de suite qu'à deux reprises, avec pour meilleur résultat une demi-finale à Katowice (Pologne). Elle n'avait plus été éliminée au premier tour d'un tournoi du Grand Chelem depuis 2009 à l'Open d'Australie. Cette défaite est d'autant plus inquiétante qu'elle avait été impitoyable avec Beck lors de leur premier affrontement. Elle ne lui avait pas laissé le moindre jeu (6-0, 6-0), en 2014 à Indian Wells.

LES PHRASES

"Que je dois devenir bien meilleur": Frances Tiafoe, à qui on demandait ce qu'il avait appris à Paris. L'Américain, plus jeune joueur du tournoi à 17 ans, n'a pas existé face au Slovaque Martin Klizan.

"Je pense qu'il est plus fou que moi, même si je suis bien touché quand même": le Français Benoît Paire, en évoquant l'Italien Fabio Fognini, son prochain adversaire au deuxième tour.

"C'est fini, et j'en ai marre qu'on me pose la question! Je l'entends quinze fois par jour. Au bout d'un moment, quand on me demande quinze fois comment ça va, comme tout le monde, ça me crispe un peu": le Français Gilles Simon, lassé de s'entendre demander comment va son dos.

LES CHIFFRES

5: le nombre de Japonais cette année dans le tableau principal de Roland-Garros, le plus élevé depuis 1967 (6). Quatre d'entre ont cependant pris la porte d'entrée, laissant Kei Nishikori, tête de série N.5, bien seul.

7: le nombre de joueurs de moins de 20 ans figurant dans le tableau. La vie est dure pour ces jeunes pousses. Deux d'entre eux seulement ont passé le premier tour: Borna Coric et Thanasi Kokkinakis. Elias Ymer, Yoshihito Nishioka et Frances Tiafoe ont été éliminés. Restent les deux Français Quentin Halys et Maxime Hamou.

235 km/h: le service le plus puissant, réalisé par Sam Groth. L'Australien peut encore mieux faire. Il avait battu le record du monde en 2012 en Corée du Sud avec une première "flashée" à 263 km/h.

L'HISTOIRE

Amoindrie par une blessure aux abdominaux, la Française Virginie Razzano, 182e mondiale, a tenté, pour s'économiser, deux services à la cuillère dont l'un sur balle de match, face à la qualifiée paraguayenne Veronica Cepede Royg (173e). La manoeuvre n'a guère souri à la Française, qui participe à son 17e Roland-Garros sur invitation. Elle a perdu les deux points, commettant même une double faute sur la balle de match. Ce qui ne l'a cependant pas empêchée de se qualifier. Son geste a évidemment ravivé des souvenirs. En 1989, lors d'un huitième de finale à Roland-Garros devenu mythique, l'Américain Michael Chang, terrassé par la fatigue et les crampes, avait battu le N.1 mondial, son compatriote Ivan Lendl, en gagnant un point après avoir tenté un service à la cuillère dans le cinquième set.

ll-cyb/gv