NOUVELLES
25/05/2015 13:18 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Québec et Ottawa lancent une unité de recherche axée sur les soins aux patients

MONTRÉAL - Québec et Ottawa ont lancé lundi une unité de recherche spécifique pour améliorer la façon dont les soins sont prodigués aux patients, une initiative qui arrive à point, selon le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, puisque la province est à l'aube d'une grande transformation de son système de santé.Le projet appelé «Le patient d'abord» bénéficiera d'un financement de 32,4 millions $ sur cinq ans, offert à parts égales par les deux gouvernements. Quatre universités québécoises y participeront.En guise d'exemple, la recherche clinique a permis de perfectionner les techniques opératoires de greffes d'organes. Mais pour réellement aider le patient, il faut trouver des façons pour qu'il récupère de cette importante chirurgie et l'une d'entre elles a été d'intégrer de l'activité physique au programme de soins.Et aussi, derrière cette initiative, se trouve le fait que les chercheurs recueillent énormément de données dans le cadre de leurs études, mais que celles-ci ne sont pas utilisées de façon concrète sur le terrain. La publication d'ouvrages scientifiques n'est pas suffisante, il faut que les connaissances se traduisent dans la livraison des soins, a fait valoir Alain Beaudet, le président des Instituts de recherche en santé du Canada.Autre innovation notable, les patients pourront collaborer directement à améliorer les pratiques des médecins et des infirmières en offrant des commentaires sur leur expérience.Le projet, effectué avec les Instituts de recherche en santé du Canada, dit viser à trouver des solutions propres à chaque province. Ce type d'unité de recherche existe d'ailleurs déjà dans d'autres provinces comme l'Alberta, le Manitoba et les provinces des Maritimes.