NOUVELLES
25/05/2015 13:19 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Perquisitions à Kiev chez la banque UniCredit dans le cadre d'une enquête pour "terrorisme"

Les services ukrainiens de sécurité (SBU) ont mené lundi des perquisitions dans la filiale ukrainienne de la banque italienne UniCredit dans le cadre d'une enquête pour financement du "terrorisme", suscitant l'indignation de la banque.

Ces perquisitions dans l'une des plus grandes banques ukrainiennes ont été menées afin de "mettre un terme à un éventuel financement" par des clients de l'établissement des républiques séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk que Kiev qualifie d'"organisations terroristes", a expliqué une porte-parole du SBU, Olena Guitlianska.

"Le SBU a mené des perquisitions et a saisi des documents concernant certains clients et partenaires", a indiqué la banque dans un communiqué en ajoutant que le travail de plusieurs succursales avait été "bloqué" et les mouvements des employés "limités".

"UniCredit est indignée par de telles méthodes," a lancé l'adjointe au président de la banque Tamara Savochtchenko citée dans le communiqué. La banque assure avoir fourni tous les documents exigés par les autorités ukrainiennes en jugeant que les perquisitions n'étaient pas "nécessaires".

L'Ukraine combat depuis avril 2014 les séparatistes prorusses de l'Est dans ce que Kiev appelle une "opération antiterroriste" qui a fait plus de 6.200 morts. Kiev accuse la Russie de soutenir financièrement et militairement les rebelles ce que Moscou dément.

neo/kat/mr

UNICREDIT