NOUVELLES
25/05/2015 08:59 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Nigeria: première puissance économique et démographique d'Afrique

Le Nigeria, premier producteur de pétrole d'Afrique et dont le nouveau président élu Muhammadu Buhari, ex-putschiste à la tête d'une junte (1984-1985) sera investi vendredi, a connu en trente ans une croissance démographique de plus de 70 pour cent.

--POPULATION--

Pays d'Afrique de l'Ouest sur l'océan Atlantique, le Nigeria est une fédération qui comprend actuellement 36 États et un territoire fédéral, Abuja, contre 19 Etats en 1984 et 12 à l'indépendance.

Il est le pays le plus peuplé du continent africain, avec 173,6 millions d'habitants en 2014 contre 100 millions en 1984-1985, soit une croissance de plus de 70% en trente ans.

L'espérance de vie est elle passée de 46 ans en 1984-1985 à 53 ans en 2013.

Le taux de mortalité infantile de moins d'un an a baissé de 60% en près de trente ans (125 pour 1.000 naissances en 1984-1985 contre 76 en 2012).

Le pays compte 250 groupes ethniques et linguistiques, dont trois grandes ethnies: les Haoussa (nord) en majorité musulmans, les Ibo (sud-est) en majorité chrétiens et les Yorouba (sud-ouest).

Les musulmans et les chrétiens représentent chacun environ la moitié de la population. Il y a aussi une minorité animiste. L'instauration de la charia (loi islamique) dans 12 États du Nord en 2000 a provoqué des violences. Le Nord est majoritairement musulman et le Sud à dominante chrétienne.

--ECONOMIE--

- PETROLE: Découvert au début des années 1960 dans le delta du Niger (sud), le pétrole constitue depuis la principale source de richesse du pays.

Le Nigeria, actuellement 8e exportateur mondial et 1er producteur d'Afrique, extrait deux millions de barils de brut par jour (contre 1,4 million en 1984-1985), mais le pays doit importer l'essentiel de ses carburants à cause de ses faibles capacités de raffinage.

Ses réserves en gaz naturel sont les huitièmes du monde (estimations). Après des années de violences dans la région pétrolifère du delta du Niger qui ont fait chuter la production, celle-ci est remontée depuis 2012. Le pays dépend à 70% de ses exportations de brut pour son budget et à 90% pour ses recettes en devises.

- PIB/PNB par habitant: En avril 2014, le Nigeria est devenu la première économie du continent, passant devant l'Afrique du Sud, grâce à un changement du mode de calcul du Produit intérieur brut (PIB). Celui-ci s'élevait à près de 522 milliards de dollars en 2013 (contre 27 milliards en 1985 et 37 milliards en 1984).

Le PNB par habitant (400 dollars en 1987) atteignait 2.710 dollars en 2013, selon la Banque mondiale.

Le pays a connu une croissance annuelle de 7% ces 10 dernières années qui a néanmoins peu profité à la population. Celle-ci se divise entre un Nord sous-développé et un Sud plus prospère, où se trouvent l'industrie pétrolière et la capitale économique Lagos. La classe moyenne se développe dans le sillage des secteurs bancaire et des télécommunications, en plein expansion. Mais si une petite partie de la population est extrêmement riche, la grande majorité vit avec moins de deux dollars par jour.

- ELECTRICITE: Le Nigeria manque cruellement d'infrastructures et les coupures d'électricité y sont toujours quotidiennes. En 2014, la production d'électricité était de l'ordre de 3.000 mégawatts d'électricité par an (contre 2.300 mégawatts à la fin des années 1980), ce qui est largement inférieur aux besoins de la population.

--HISTOIRE/TROUBLES--

Ancienne colonie britannique (1900-1914), puis protectorat jusqu'à l'indépendance en 1960, le Nigeria a connu, avec la guerre civile du Biafra, un des conflits les plus meurtriers du continent africain (1967-1970, plus d'un million de morts).

Après six coups d'État militaires réussis et plus de 28 ans de régimes militaires, le premier président civil a été élu en 1999, et l'élection de Muhammadu Buhari a marqué la première alternance démocratique et pacifique. Celui-ci a fait de la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram une des priorités de son mandat.

acm/bc/cdc/sba