NOUVELLES
25/05/2015 08:23 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Malaisie: 130 tombes sont découvertes dans des camps dans la jungle

WANG KELIAN, Malaisie - Les autorités malaisiennes ont annoncé lundi la découverte d'au moins 139 tombes dans des camps utilisés par des passeurs.Ces camps cachés dans la jungle comprenaient notamment des enclos de barbelés où les migrants illégaux étaient probablement entassés.Le chef de la police nationale, Khalid Abou Bakar, a dit que des experts légistes sont à exhumer les tombesdécouvertes dans les 28 camps abandonnés qui ont été trouvés dans la jungle montagneuse le long de la frontière avec la Thaïlande, une région où des réseaux de passeurs sont très actifs.Au moins un corps en état avancé de décomposition a été retrouvé et sera examiné.Les camps ont été trouvés dans l'État de Perlis, dans le nord de la Malaisie. La police thaïlandaise avait retrouvé des dizaines de corps de son côté de la frontière plus tôt ce mois-ci.Ces découvertes ont exposé au grand jour l'existence d'un réseau de camps dans la jungle où des passeurs retiennent captifs des migrants désespérés en attendant le versement d'une rançon par leurs proches.La plupart des migrants sont membres de l'ethnie rohingya, qui est persécutée en Birmanie, ou encore des Bangladais qui tentent d'échapper à la pauvreté.