NOUVELLES
25/05/2015 17:53 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

La Bourse de Toronto mise sous pression par le recul des titres de l'énergie

TORONTO - Les titres du secteur de l'énergie ont lourdement pesé sur la Bourse de Toronto lundi, pendant que les marchés boursiers américains étaient fermés à l'occasion du congé du jour du Souvenir.L'indice composé S&P/TSX a retraité de 13,36 points pour terminer la séance à 15 187,40 points, malgré une légère hausse des prix des matières premières, mais plusieurs grandes entreprises du secteur énergétique ont vu leur action céder du terrain.Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,08 cent US à 81,21 cents US.Sur le marché des matières premières, le cours du contrat à terme pour le baril de pétrole West Texas Intermediate a avancé de 10 cents US à 59,82 $ US dans les échanges électroniques, tandis que le secteur torontois de l'énergie retraitait de 0,6 pour cent.Le prix du lingot d'or a avancé de 2,50 $ US à 1206,50 $ US l'once.Le secteur de la finance du parquet torontois a connu une bonne séance, avançant de 0,04 pour cent, avant le début, mercredi, de la plus récente saison des résultats financiers trimestriels des grandes institutions financières du pays. Les dirigeants des banques devraient alors émettre quelques commentaires sur la façon dont les conditions économiques influencent leurs activités de prêts.La Banque TD (TSX:TD) est celle qui a affiché le gain le plus important lundi, s'emparant de 21 cents à 56,39 $.L'indice de référence du TSX a progressé d'un peu moins de quatre pour cent depuis le début de l'année, prolongeant la croissance qu'il affiche sur les cinq dernières années. Ces niveaux ont placé le parquet à un niveau où il risque de se maintenir pour l'instant, a estimé Kash Pashootan, gestionnaire de portefeuille pour First Avenue Advisory, une firme établie à Ottawa.«Il est raisonnable de s'attendre à ce qu'il prenne une pause à ce niveau à court terme», a-t-il fait valoir. «En fait, à l'avenir, nous allons voir plus de volatilité que par le passé, tandis que les rendements seront moins élevés.»À l'étranger, la Chine a annoncé une réduction de 50 pour cent de ses droits d'importations sur un certain nombre de produits de consommation, dans l'espoir que cela n'encourage les dépenses des consommateurs et revitalise sa croissance économique, qui connaît un ralentissement. La réduction des tarifs, qui entrera en vigueur le 1er juin, touche les vêtements, les souliers, les produits de soins de la peau, des aliments pour enfants, et les fournitures et ustensiles de cuisine.Dans les nouvelles d'entreprises, Barrick Gold (TSX:ABX) a annoncé lundi avoir conclu une entente pour vendre sa mine Cowal, en Australie, à Evolution Mining pour 550 millions $ US. Barrick, qui se défait depuis un certain temps certains actifs qu'elle juge non essentiels pour réduire la taille de ses activités et ses coûts, a précisé qu'elle utiliserait le produit de l'opération pour rembourser sa dette. Son action a pris un pour cent à 15,12 $.Entre-temps, Air Canada (TSX:AC) a commencé lundi à sévir contre les voyageurs qui ne respectent pas les règlements concernant la grosseur et le poids des bagages à main. La première phase de son programme visait les passagers qui embarquaient sur leur vol à Toronto, mais les mesures devraient s'étendre au reste du pays d'ici deux semaines. L'action du transporteur aérien a pris lundi 4 cents à 12,62 $.