NOUVELLES
25/05/2015 15:22 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Entente avec les omnis: espoir ou scepticisme, selon le groupe

MONTRÉAL - Les comités de patients se réjouissent de l'entente qui est intervenue entre le ministère de la Santé et les médecins omnipraticiens. Ils jugent qu'elle est bel et bien susceptible d'améliorer l'accès à un médecin de famille.Le Regroupement provincial des comités des usagers applaudit particulièrement à la cible d'inscription de patients et aux exigences de suivi pour les médecins de famille.De leur côté, les médecins spécialistes ont dit espérer avoir droit à une entente conclue à l'amiable avec le ministère, tout comme leurs collègues médecins généralistes.À Québec, les partis d'opposition ont exprimé un certain scepticisme face à l'entente.Pour l'opposition péquiste, la députée Diane Lamarre a résumé l'entente à un acte de foi demandé aux Québécois pendant deux ans et demi, puisque l'objectif d'accessibilité qui est établi l'est pour le 31 décembre 2017. Tout comme le député caquiste François Paradis, elle aimerait obtenir des rapports réguliers sur l'état d'avancement du dossier et que ceux-ci soient publics.Les oppositions péquiste et caquiste craignent également un accroissement des coûts, puisqu'il y aura davantage de consultations médicales en cabinet et que les omnipraticiens sont rémunérés à l'acte.