NOUVELLES
25/05/2015 13:03 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Élections fédérales : Serge Cardin est en réflexion

Selon des gens de son entourage, l'ancien député du Bloc québécois, Serge Cardin pourrait faire un retour en politique fédérale dans la circonscription de Sherbrooke . Il devrait faire connaître sa décision finale dans les prochains jours.

Un texte de Geneviève Proulx

Selon des informations obtenues par Radio-Canada, l'homme serait de retour dans l'arène parce qu'il est toujours aussi maniaque de politique, qu'il aime le terrain et qu'il croit avoir des chances de l'emporter. D'autres personnes soutiennent toutefois que rien n'est moins sûr parce que son équipe s'est effritée depuis la dernière élection provinciale où il avait tenté de prendre la place laissée vacante par Jean Charest. Finalement, c'est Luc Fortin qui avait remporté l'élection.

Un diplômé en sciences politiques de l'Université de Sherbrooke et membre d'Option Nationale, Jasmin Roy-Rouleau, est toutefois prêt à prendre sa relève. Il se dit même prêt à l'affronter lors d'une assemblée d'investiture qui doit avoir lieu au début du mois de juillet. « J'organise la Semaine de la souveraineté à l'Université depuis trois ans. Lors de la dernière édition, on m'a approché pour que me présente dans Sherbrooke. J'y ai réfléchi pendant un mois et en avril, j'ai décidé de me lancer et d'affronter Serge Cardin s'il se présente ou un autre candidat », dit-il.

M. Roy-Rouleau souhaite que le noyau de souverainistes soit assez fort pour prendre la place du Néo-démocrate, Pierre-Luc Dusseault, qui avait délogé Serge Cardin de son siège en 2012 lors de la vague orange. « C'est important pour moi de rassembler les forces souverainistes. Il y a un travail de remobiliser la population sur l'enjeu de l'indépendance. Ce que je veux faire, c'est de créer un projet qui nous ressemble et qui rassemble la population. Je ne veux pas être à Ottawa pendant dix ans de temps. C'est pour ça que je milite en politique. Mon but, c'est de préparer 2018, c'est de préparer l'indépendance du Québec », ajoute-t-il. 

À l'heure actuelle, les autres candidats connus sont Tom Allen pour le Parti libéral, Marc Dauphin pour le Parti conservateur et Pierre-Luc Dusseault.