NOUVELLES
25/05/2015 07:13 EDT | Actualisé 25/05/2016 01:12 EDT

Bangladesh: deux islamistes soupçonnés d'avoir voulu recruter pour l'EI (police)

Deux membres d'un groupe islamiste interdit au Bangladesh ont été arrêtés pour avoir tenté de recruter des jeunes pour le compte de l'organisation Etat islamique (EI), a annoncé lundi la police.

Aminul Islam Baig, 40 ans, et Shakib bin Kamal, 30 ans, ont été arrêtés dimanche soir dans des locaux distincts à Dacca où les enquêteurs ont également retrouvé de la littérature jihadiste et saisi du matériel informatique, a-t-elle précisé.

Les deux hommes sont membres d'un groupe islamiste interdit, le Jamayetul Mujahideen Bangladesh (JMB), selon le porte-parole de la police de Dacca, Jahangir Alam.

"Ils sont membres actifs du JMB et ont reconnu des liens avec l'EI", a-t-il déclaré à l'AFP.

Les deux hommes ont fourni une liste de 20 complices présumés qui les ont aidés à tenter de convaincre de jeunes musulmans de combattre sous le drapeau de l'EI, qui a proclamé en juin 2014 un "califat" sur les régions conquises à cheval entre l'Irak et la Syrie.

"Ils ont essayé de recruter des personnes dans tout le pays pour rejoindre les militants de l'EI en Syrie et dans d'autres pays du Moyen-Orient", a ajouté M. Alam.

Aminul Islam Baig était responsable des systèmes informatiques d'une multinationale au Bangladesh, dont le nom n'a pas été dévoilé, tandis que Kamal est enseignant dans une école réputée, a dit un autre porte-parole de la police, Monirul Islam, lors d'une conférence de presse.

Les deux hommes vont être déférés devant un tribunal, la police souhaitant la prolongation de leur garde-à-vue, a dit Islam.

Plus de 90% de la population du Bangladesh, pays officiellement laïc, est musulmane.

Les groupes islamistes ont échoué à percer au Bangladesh mais les meurtres récents de blogueurs défenseurs de la libre pensée ont ravivé les craintes d'une radicalisation d'une partie de la population.

sj/co/ef/at