NOUVELLES
22/05/2015 04:59 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Yémen: violentes explosions près de Sanaa après des raids de la coalition

De violentes explosions se sont produites aux alentours de Sanaa vendredi matin après des raids de l'aviation de la coalition, conduite par l'Arabie saoudite contre des dépôts d'armes et des positions des rebelles chiites Houthis et de leurs alliés.

La coalition, dont la campagne a commencé le 26 mars, maintient la pression sur les rebelles en multipliant les raids aériens contre leurs positions depuis la fin, mardi, d'une trêve de cinq jours destinée à faciliter la distribution de l'aide humanitaire.

"C'est une matinée de terreur", a déclaré à l'AFP un habitant de la banlieue sud de la ville après la série d'explosions qui a suivi les raids sur deux camps militaires: celui de Dhabwa et celui de Rimat Hamid.

A l'entrée nord de Sanaa, les avions de la coalition ont pris pour cible le stade de la révolution, l'académie de la Garde républicaine, fidèle à l'ancien président Ali Abdallah, un allié des rebelles.

Dans le même secteur, un autre camp de la Garde, celui de Samaa, a été visé, comme la base aérienne Daïlami, proche de l'aéroport international, selon des résidents.

Des rassemblements de rebelles à Jarraf et Bani Hadid, également au nord de Sanaa, ont aussi été visés.

A Sarouah, dans la province de Marib (à l'est de Sanaa) les avions de la coalition ont mené dans la matinée une série de raids contre des positions des Houthis, selon des habitants.

Aucun bilan des bombardements à Sanaa et dans la province de Marib n'était disponible dans l'immédiat.

jj/mh/cbo