NOUVELLES
22/05/2015 14:05 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Walmart réclame de meilleures pratiques à ses fournisseurs de viande

NEW YORK, États-Unis - Walmart, le plus grand détaillant de nourriture des États-Unis, demande à ses milliers de fournisseurs de restreindre l'utilisation d'antibiotiques sur le bétail et d'améliorer le traitement de leurs animaux.Le géant du détail prie donc ses producteurs de viande et d'oeufs d'utiliser des antibiotiques uniquement pour prévenir ou guérir des maladies, et non pour engraisser leurs animaux, une pratique industrielle commune. Selon les experts, Walmart est le premier important détaillant à prendre position pour limiter l'utilisation des antibiotiques.Les directives de Walmart demandent aussi aux fournisseurs d'arrêter d'utiliser des abris ne laissant pas assez de place aux animaux, comme les cages de gestation pour les truies, et d'éviter les processus souffrants, comme l'écornage des veaux ou la castration, sans gestion appropriée de la douleur.Walmart s'inscrit dans une tendance qui se dessine dans l'industrie, pour plaire aux clients qui veulent être de plus en plus informés sur la provenance de leur viande, qu'ils veulent aussi plus saine et naturelle. Cette sortie survient aussi après que des défenseurs pour le bien-être animal ont rapporté que de la maltraitance dans des fermes où s'approvisionnent Walmart et d'autres grandes compagnies.La chaîne veut également que ses fournisseurs produisent et publient sur leur site Web des rapports annuels sur leur utilisation d'antibiotiques et leur progrès en matière de bien-être animal. Elle leur demande en outre de rapporter les abus sur les animaux aux autorités et d'appliquer des mesures disciplinaires.La vice-présidente de la division de la durabilité de la société, Kathleen McLaughlin, a indiqué en entrevue que les directives n'étaient pas obligatoires et qu'elle ne donnait pas de date limite aux producteurs.Néanmoins, l'envergure de Walmart lui confère une influence importante sur les pratiques des fournisseurs. Les changements qu'il réclame peuvent influencer les produits dans tous ses magasins. Lorsque Walmart a demandé à ses fournisseurs de réduire la quantité d'emballage, il y a une dizaine d'années, cela a stimulé l'innovation dans toute l'industrie des produits de consommation. Par exemple, Procter & Gamble a introduit sur le marché les tubes de dentifrice de marque Crest qui se tiennent droits, sur leur bouchon, sans qu'une boîte de carton soit nécessaire.C'est une grande nouvelle pour Gail Hansen, une ancienne vétérinaire et cadre supérieure au projet de résistance antibiotique du Pew Charitable Trusts.Elle a remarqué que l'administration américaine des aliments et des médicaments (FDA) amasse des données sur la quantité d'antibiotiques utilisés sur les animaux, mais pas sur les raisons de leur utilisation. Les experts s'inquiètent de plus en plus du fait que leur mauvaise utilisation peut mener à produire une bactérie résistante aux antibiotiques, ce qui rend les maladies sur les humains et les animaux plus difficiles à soigner.«Cela nous aidera à comprendre comment les antibiotiques sont utilisés dans la production alimentaire», se réjouit-elle.