NOUVELLES
22/05/2015 16:48 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Un fils de l'ex président du Honduras inculpé de trafic de drogue à New York

Un fils de l'ancien président du Honduras Porfirio Lobo, Fabio Porfirio Lobo, a été inculpé vendredi à New York de trafic de cocaïne, 48 heures après son arrestation en Haïti, ont annoncé les autorités judiciaires new-yorkaises.

Fabio Porfirio Lobio, qui risque la réclusion à perpétuité, est accusé d'avoir conspiré avec d'autres pour importer et distribuer aux Etats-Unis au moins cinq kilos de cocaïne entre 2009 et 2014, selon un communiqué du procureur de Manhattan, Preet Bharara.

Il a comparu vendredi après-midi devant un juge du tribunal fédéral de Manhattan, Kevin Nathaniel Fox, qui l'a informé des charges retenues contre lui.

Son père était président de 2010 à 2014. "Etre le fils d'un ancien responsable officiel ne veut pas dire que vous êtes au dessus de la loi", a souligné le procureur Bharara.

Fabio Porfirio Lobo avait été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi en Haïti, par les autorités haïtiennes assistées d'agents américains de l'Agence fédérale anti-drogue (DEA), et transféré à New York.

Son arrestation s'inscrit dans l'offensive lancée par le nouveau président hondurien Juan Orlando Hernandez contre les trafiquants de drogue qui font passer leur marchandise d'Amérique du sud vers les Etats-Unis et qu'il estime responsables de sept morts violentes sur dix dans son pays.

Le taux d'homicides au Honduras, pays considéré comme le plus dangereux au monde par l'ONU, s'établit à 68 pour 100.000 habitants, selon l'Observatoire de la violence de l'Université nationale.

bd/sha