NOUVELLES
21/05/2015 23:57 EDT | Actualisé 21/05/2016 01:12 EDT

Un des fils de l'ex-président du Honduras arrêté en Haïti pour trafic de drogue

Un des fils de l'ex-président du Honduras, Porfirio Lobo (2010-2014), a été arrêté en Haïti par les autorités haïtiennes et américaines pour trafic de drogue et a été transféré à New York, où il doit être jugé, a annoncé jeudi le gouvernement du Honduras.

"Dans la nuit du 20 mai, Fabio Lobo Lobo a été arrêté en Haïti, dans le cadre d'une opération anti-drogue menée par les autorités de ce pays avec l'appui de la DEA", l'autorité américaine de lutte contre les drogues, précise le gouvernement hondurien dans un communiqué.

"Lobo Lobo a été transféré à New York où il comparaîtra demain (vendredi) devant un juge", ajoute le communiqué qui explique qu'il s'agit du "fils de l'ex-président Porifio Lobo, qui, durant son mandat, avait démontré sa volonté de combattre fermement le crime organisé".

L'ex-président Lobo a remercié le président Juan Orlando Hernandez de l'avoir "informé de cette nouvelle" et a dit "ne souhaiter cela à aucun père".

"Si [mon fils] est innocent, je le soutiendrai, mais s'il est coupable, il doit en répondre devant la loi", a t-il ajouté.

Juan Orlando Hernandez a lancé une offensive contre les trafiquants de drogue qui font passer leur marchandise d'Amérique du sud vers les Etats-Unis et qu'il estime responsables de sept morts violentes sur 10 dans son pays.

Le taux d'homicides au Honduras, pays considéré comme le plus dangereux au monde par l'ONU, s'établit à 68 pour 100.000 habitants, selon l'Observatoire de la violence de l'Université nationale.

nl/llu/tll/mf