NOUVELLES
22/05/2015 10:36 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Syrie: la Ligue arabe s'alarme du sort de la cité antique de Palmyre

La Ligue arabe s'est alarmée vendredi du sort de la cité antique de Palmyre après la chute de cette ville du centre de la Syrie aux mains du groupe extrémiste Etat islamique (EI).

L'EI a pris le contrôle jeudi de la totalité de la ville antique de Palmyre dans le désert syrien, suscitant des craintes de voir les trésors archéologiques de la cité détruits par les jihadistes.

"La capture par Daech (acronyme arabe de l'EI) de la cité antique représente une grave menace pour l'un des sites les plus importants du patrimoine mondial", a affirmé le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi.

Alors que l'EI a détruit plusieurs trésors archéologiques en Irak, la communauté internationale craint qu'il ne fasse de même à Palmyre, cité vieille de plus de 2.000 ans inscrite au patrimoine mondial de l'humanité et réputée pour ses colonnades torsadées romaines, ses temples et tours funéraires.

Jeudi, la directrice de l'Unesco avait affirmé que "toute destruction" à Palmyre, "serait une énorme perte pour l'humanité".

"Palmyre est le site d'un extraordinaire héritage mondial dans le désert, et toute destruction à Palmyre serait non seulement un crime de guerre, mais aussi une énorme perte pour l'humanité", avait souligné Irina Bokova, en appelant de nouveau le Conseil de sécurité de l'ONU à se saisir du sujet.

str-aha/jds/feb/cco