NOUVELLES
22/05/2015 13:20 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Soudan du Sud: l'ONU accuse les belligérants d'avoir tiré sur sa base de Melut

L'ONU a accusé vendredi l'armée et les rebelles au Soudan du Sud d'avoir tiré sur sa base de Melut, dans le nord-est du pays, et exigé que les responsables soient sanctionnés.

Vingt-deux obus sont tombés depuis deux jours sur la base qui abrite 1.600 réfugiés, tuant huit civils, a indiqué à des journalistes Edmond Mulet, un haut responsable des opérations de maintien de la paix de l'ONU.

Il a indiqué avoir contacté le gouvernement sud-soudanais et les partisans de l'ex-vice président Riek Machar pour leur demander de "cesser de cibler les locaux de l'ONU et les sites de protection" des civils et leur rappeler que de telles pratiques sont contraires aux lois humanitaires internationales. Les commandants des deux camps "savent où se trouvent ces sites de protection", a-t-il souligné.

L'ONU a envoyé une mission d'enquête sur place pour déterminer qui a tiré et a également saisi le Conseil de sécurité de ces attaques. "Nous voulons savoir qui est responsable", a affirmé M. Mulet.

La base de Melut est protégée par quelque 150 soldats et policiers de l'ONU mais la plus grande partie du personnel civil non essentiel a été évacué.

Des combats intenses opposent l'armée et les rebelles autour de Melut, une ville de l'Etat pétrolifère du Haut-Nil.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a qualifié mercredi d'"inacceptable" la poursuite des combats dans les Etats du Haut-Nil et d'Unité, exigeant que les deux camps cessent les hostilités immédiatement.

cml/avz/are