NOUVELLES
22/05/2015 12:16 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Le rapport est dévoilé sur le scandale de la faculté de dentisterie à Dalhousie

HALIFAX - Un rapport sur des commentaires misogynes mis en ligne sur une page Facebook par des étudiants en dentisterie de l'Université Dalhousie, à Halifax, révèle que cette page Facebook avait commencé comme un exercice visant à créer des liens entre eux mais est vite devenue offensante.Le rapport dévoilé vendredi affirme que le processus de justice réparatrice a révélé une culture marquée par le manque de professionnalisme et de compétitivité dans la faculté.Les membres s'interpellaient de manière souvent crue, visant à choquer, est-il écrit dans le rapport de 70 pages.Le groupe des hommes sur Facebook a commencé comme une occasion de tisser des liens mais est devenu un endroit pour évacuer leurs frustrations, souvent d'une manière qui n'était pas saine et parfois très choquante.Le rapport a été réalisé après que quatre étudiantes se furent plaintes en décembre dernier que la page Facebook en question présentait du contenu misogyne et sexuellement offensant.L'université a lancé un processus de justice réparatrice pour résoudre les plaintes formulées sur ces commentaires.L'institution d'enseignement a dit que les femmes de la faculté ont choisi cette façon de procéder, qui était informelle et confidentielle, et à laquelle tous les étudiants pouvaient participer.Malgré les conclusions du rapport, l'université a déclaré que le comité des normes académiques a jugé que les hommes pouvaient obtenir leur diplôme s'ils respectent toutes les exigences cliniques.