NOUVELLES
22/05/2015 16:05 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Le libraire Renaud-Bray s'entend à l'amiable avec le distributeur Dimedia

MONTRÉAL - Après un litige commercial qui s'est étalé sur plus d'un an, le libraire Renaud-Bray et le distributeur Diffusion Dimedia ont annoncé vendredi avoir conclu une entente à l'amiable afin de régler leur différend.Dès le 25 mai, le distributeur recommencera à approvisionner les magasins de la chaîne Renaud-Bray des titres de son catalogue, ce qu'il avait cessé de faire depuis le 16 avril 2014.Dans un bref communiqué conjoint, les deux parties ont fait savoir qu'elles ne commenteraient pas le dossier. Il a donc été impossible d'obtenir les détails entourant l'entente à l'amiable.«Les parties considèrent qu'il s'agit d'une excellente nouvelle pour tous les acteurs du domaine du livre», est-il précisé.Diffusion Dimedia distribue plus de 100 000 titres imprimés par plus de 300 éditeurs, dont une cinquantaine d'éditeurs québécois.L'entreprise avait cessé d'approvisionner les magasins de Renaud-Bray parce qu'elle reprochait notamment au libraire de vouloir redéfinir certaines règles commerciales établies, comme celles entourant les conditions de paiements de compte.Diffusion Dimedia avait également demandé, sans succès, une injonction contre Renaud-Bray devant la Cour supérieure.Renaud-Bray, qui annonçait plus tôt cette semaine la conclusion d'une entente pour acheter les magasins Archambault de Québecor (TSX:QBR.B), compte une trentaine de succursales au Québec, ce qui en fait le plus grand réseau de librairies francophones de la province.