NOUVELLES
22/05/2015 10:54 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Irak: l'offensive pour reprendre Ramadi à l'EI sera lancée "dans les prochains jours"

L'offensive que préparent les troupes gouvernementales irakiennes avec le soutien de forces paramilitaires, pour reprendre la ville de Ramadi au groupe extrémiste sunnite Etat islamique (EI), sera lancée "dans les prochaines jours", a indiqué vendredi un porte-parole.

"Une préparation pour (l'offensive sur la province d') Al-Anbar est nécessaire parce que l'opération ne sera pas facile", a déclaré Ahmed al-Assadi, un porte-parole des Unités de mobilisation populaires, force paramilitaire à majorité chiite.

"L'opération ne commencera pas dans les prochaines heures mais dans les prochains jours", a-t-il dit.

"Cette vaste opération impliquera des dizaines de milliers de membres des forces de sécurité et des Unités de mobilisation générale", a dit M. Assadi, également député du parti Dawa du Premier ministre Haider al-Abadi.

L'EI "est partout dans la ville, ils ont saisi beaucoup d'armes. On cherche maintenant à acquérir des armes plus modernes et plus lourdes", a-t-il indiqué à l'AFP.

Le porte-parole a indiqué que l'objectif premier était de stopper toute nouvelle avancée à l'est de Ramadi des jihadistes qui ont pris dimanche le contrôle total de cette ville, chef-lieu de la province d'Al-Anbar située à une centaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad, infligeant un sévère revers aux forces pro-gouvernementales.

Une contre-attaque rapide est indispensable pour ne pas laisser le temps aux jihadistes de poser un peu partout à travers la ville des bombes qui rendraient l'avancée des forces gouvernementales beaucoup plus risquée.

Un responsable américain a indiqué mercredi que son pays allait fournir "très bientôt" aux forces armées irakiennes "un millier" de systèmes de missiles antichars pour lutter notamment contre les attentats suicide perpétrés par les jihadistes à l'aide de voitures piégées.

L'EI a mené une trentaine d'attaques de ce type durant les trois jours à l'issue desquels il a conquis Ramadi.

Certains de ces véhicules sont d'énormes camions ou bulldozers bourrés de tonnes d'explosifs. L'énorme détonation qu'ils provoquent peut détruire de grands bâtiment.

sf-jmm/srm/vl/feb