NOUVELLES
22/05/2015 10:52 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Ghana: un suspect arrêté après le meurtre à l'acide d'un opposant

La police ghanéenne a annoncé vendredi l'arrestation d'un suspect deux jours après l'attaque à l'acide d'un opposant qui a finalement succombé à ses blessures.

Mercredi soir, Adam Mahama, l'un des chefs du Nouveau parti patriotique (NPP), l'un des principaux partis d'opposition, a été agressé par deux hommes qui ont stoppé sa voiture et l'ont aspergé d'acide. L'homme politique est décédé jeudi au petit matin.

Selon le porte-parole de la police de la région de l'Extrême-Est, Thomas Agbanyo, un homme soupçonné d'avoir participé à l'attaque a été interpellé, tandis que le second est en fuite.

Adam Mahama n'a aucun lien familial avec le président ghanéen John Dramani Mahama. Avant sa mort, il avait ouvertement critiqué le responsable national du NPP, Paul Afoko, et son secrétaire général Kwabena Agyepong.

La mort de Mahama a choqué les Ghanéens et a été condamnée par les politiques de tous bords.

Le Congrès démocratique national (NDC), au pouvoir, a ainsi évoqué "un meurtre barbare et lâche qui représente un recul majeur pour notre démocratie".

"Nous devons rester très, très calmes et responsables", a réagi pour sa part le candidat du NPP pour la présidentielle, Nana Akufo-Addo, qui souhaite que la police "mène à bien son enquête".

str-phz/bs/dom/jpc