NOUVELLES
22/05/2015 10:07 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Ethiopie: élections reportées dans la circonscription du seul député indépendant

Les élections générales prévues dimanche en Ethiopie ont été reportées "à une date indéterminée" dans la ville de Bonga, circonscription du sud du pays détenue par le seul député indépendant du parlement sortant, a-t-on appris de source officielle.

"La Commission électorale a décidé de reporter cette élection", a confirmé à l'AFP Redwan Hussein, le porte-parole du gouvernement, évoquant une plainte du candidat Ashebr Woldegiorgis, le seul député indépendant élu en 2010, en lice pour un second mandat face à un candidat de la coalition au pouvoir.

M. Woldegiorgis n'était pas immédiatement joignable pour commenter l'information.

La presse éthiopienne évoque de son côté des affrontements entre partisans des deux candidats, sans préciser si ces violences ont fait des victimes.

"Le candidat indépendant a déposé une plainte pour n'avoir pas eu suffisamment de temps et d'espace pour faire campagne. La Commission électorale a décidé de reporter cette élection le temps de faire son enquête", a ajouté Redwan Hussein.

Des élections générales sont prévues dimanche en Ethiopie, deuxième pays le plus peuplé d'Afrique, où le Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens (EPRDF) domine sans partage la vie politique depuis un quart de siècle.

Lors des élections de 2010, l'EPRDF avait remporté 545 des 547 sièges du Parlement, les deux sièges restants allant au député indépendant et à un autre de l'opposition. Le député d'opposition, Girma Seifu, du parti l'Unité pour la démocratie et la justice (UDJ), a décidé de ne pas se représenter.

Les partis d'opposition ont dénoncé une campagne électorale verrouillée par le pouvoir, affirmant que leurs candidats sont régulièrement harcelés par les forces de sécurité et empêchés de faire campagne.

kal/hba/jpc