NOUVELLES
22/05/2015 15:50 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Esclaves de l'enclave

Joueurs et entraîneurs des Ducks et des Blackhawks partagent une opinion : l'équipe qui saura le mieux exploiter l'enclave se rendra en finale de la Coupe Stanley.

La zone la plus payante sur une patinoire de la LNH se trouve environ 30 pieds carrés devant chaque filet. Il faut se battre pour s'y rendre, et il est très difficile d'y rester une fois arrivé.

Les Ducks d'Anaheim ont marqué un autre filet sur une déviation de l'enclave dans une victoire de 2-1 face aux Blackhawks de Chicago dans le troisième match de la finale de l'Ouest, jeudi. Ce gain leur a permis de prendre les devants 2-1 dans la série.

Les batailles qui ont lieu dans cette petite zone devant le filet pourraient largement influencer l'identité de l'équipe qui atteindra la finale de la Coupe Stanley.

« Si vous voulez marquer un but, il faut se rendre devant le filet, a déclaré l'entraîneur des Ducks, Bruce Boudreau. Les statistiques démontrent que 75 pour cent des buts sont marqués à cinq pieds ou moins du demi-cercle du gardien. Si je veux être un marqueur et que je veux gagner des matchs, je vais me débrouiller pour me rendre devant le filet, y rester et voir où la rondelle aboutira. »

L'évolution du style des gardiens et les rapports des dépisteurs ont fait de l'enclave et des espaces restreints des zones encore plus importantes.

Les grands gardiens prennent encore plus de place dans le filet que leurs prédécesseurs et les dépisteurs fournissent des informations détaillées sur les tendances des adversaires et sur ce qu'ils aiment faire dans certaines situations offensives.

« Il faut se rendre dans les zones payantes dans cette Ligue, a déclaré l'entraîneur des Blackhawks, Joel Quenneville. En périphérie, tu ne marqueras pas. »

Patrick Maroon était tout juste devant le filet, jeudi, lorsqu'il a fait dévier le tir frappé d'Hampus Lindholm derrière Corey Crawford pour procurer une avance de 1-0 aux Ducks à 12:55 de la première période. Chacun des cinq buts marqués lors de la victoire des Blackhawks en troisième prolongation lors du deuxième matchs ont été inscrits de l'enclave.

« Il faut se battre, a commenté le joueur de centre des Ducks, Ryan Getzlaf. Il y a quelques joueurs dans la Ligue qui en font une spécialité et qui savent comment jouer devant le filet. Nous avons eu deux exemples dans le deuxième match qui prouvent que Shaw est très bon autour du filet et que Perry l'est aussi de notre côté. C'est la manière dont les matchs sont joués maintenant. Il faut trouver le moyen de se placer devant le filet et être prêt à encaisser les coups pour demeurer autour du filet. »