NOUVELLES
22/05/2015 17:49 EDT | Actualisé 22/05/2016 01:12 EDT

Egypte: un soldat exécuté par l'EI dans le Sinaï

Un soldat égyptien a été tué vendredi après avoir été enlevé lors de son transport en ambulance dans la péninsule du Sinaï, selon les forces de sécurité égyptiennes, une attaque revendiquée par une filiale du groupe Etat islamique.

Des hommes armés ont attaqué vendredi une ambulance qui transportait un soldat blessé au sud de la ville de Sheikh Zuweid (nord du Sinaï), un fief des insurgés, et l'ont enlevé, ont indiqué les forces de sécurité.

Le corps du soldat a ensuite été retrouvé dans la zone, selon ces mêmes sources. Il avait été blessé auparavant au cours d'un affrontement avec des insurgés du mouvement "Province du Sinaï" jihadiste. Un médecin a également été blessé lors de l'attaque contre l'ambulance.

Ce mouvement qui s'appelait auparavant Ansar Beït al-Maqdess et qui a fait du nord de la péninsule du Sinaï son bastion, s'est rebaptisé "Province du Sinaï" pour marquer son allégeance à l'EI qui a proclamé en juin 2014 un "califat" sur les territoires conquis en Irak et en Syrie.

La "Province du Sinaï" a revendiqué l'exécution du soldat.

"Les soldats du califat ont arrêté une ambulance dans un guet-apens et tué" le soldat égyptien blessé, ont annoncé les jihadistes dans un message publié sur un compte Twitter attribué au groupe.

Le groupe "Province du Sinaï" a mené des attaques meurtrières contre des soldats et policiers égyptiens dans la région, malgré le renforcement des mesures de sécurité. L'état d'urgence a été déclaré et un couvre-feu nocturne imposé dans certaines zones du nord de la péninsule.

Le groupe a affirmé que ces attaques répondent à la multiplication des opérations de police menées contre les partisans de l'ex-président Morsi depuis sa chute.

Des centaines de ces partisans ont été tués et des milliers emprisonnés. Plusieurs dizaines, dont M. Morsi lui-même, ont été condamnés à la peine capitale après des procès de masse.

jds-ht/tsz/gg