NOUVELLES
19/05/2015 06:25 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Yémen: 1.850 morts et plus de 500.000 personnes déplacées (ONU)

Les violences au Yémen ont causé la mort de quelque 1.850 personnes et environ 500.000 habitants ont fui leurs foyers, ont annoncé mardi à Genève des porte-parole de l'ONU.

Selon l'Ocha, l'organisme de l'ONU gérant les situations d'urgence, qui cite les services de santé du Yémen, il y a eu en outre 7.394 blessés, en sus des 1.850 tués.

Adrian Edwards, porte-parole du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) de l'ONU, a indiqué que le nombre de personnes déplacées depuis mars dernier est estimé à plus de 545.000.

Selon lui, la trêve qui s'est terminée lundi, a permis au "HCR d'envoyer plus d'aide" par la route ou par avion, à partir des centre de redistribution à Sanaa et Aden.

L'aide a pu être distribuée dans des régions difficiles d'accès. Six avions chargés d'aide ont pu atterrir sans problème à Sanaa, a-t-il précisé.

Toutefois, selon Elisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU, la trêve n'a pas été "suffisamment longue" pour permettre la distribution de toute l'aide alimentaire prévue.

Le PAM n'a pu distribuer qu'environ la moitié de ce qui était prévu. Le PAM prévoyait de donner une aide alimentaire à 738.000 personnes, mais n'a pu secourir que 400.000 d'entre elles.

nl-mnb/alc