NOUVELLES
19/05/2015 10:56 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

Volvo Ocean Race (7e étape) - Dongfeng devant un Azzam diminué

Le duel entre les deux meilleurs bateaux de la Volvo Ocean Race -Azzam (EAU/Ian Walker) et Dongfeng (CHN/Charles Caudrelier)- se poursuivait mardi dans l'Atlantique, deux jours après le départ de Newport (Etats-Unis) pour Lisbonne.

Au pointage de 14h40 heure française (12h40 GMT), Dongfeng devançait Azzam (Abu Dhabi Ocean Racing) de deux petits milles dans cette septième étape océanique de 2800 milles mais Walker signalait que deux des huit membres de l'équipage (hors reporter embarqué) étaient malades.

L'Australien Luke Parkinson, équipier d'avant, "souffre d'une infection à la gorge et peine de plus en plus à s'exprimer", a confié l'Américain Matt Knighton, le reporter embarqué. "On peut voir sur son visage les efforts qu'il fait à chacun de ses quarts. Depuis quelque temps, sa voix n'a plus le traditionnel accent australien et n'est plus qu'un murmure".

"Adil ne peut pour sa part pas garder la moindre nourriture et perd de l'énergie, a ajouté Knighton. Ses forces l'abandonnent quand il faut embraquer l'écoute de grand-voile à chaque virement de bord".

"Avec le quart de notre force de manoeuvre hors course, a-t-il poursuivi, les prises de ris et les changements de focs commencent à ralentir. +Couvrir+ Dongfeng pendant encore huit jours prend des allures de mission impossible. Si seulement ils (Dongfeng) savaient combien nous sommes diminués!"

Dongfeng, deuxième au classement général provisoire derrière Azzam, a d'autres préoccupations, d'ordre tactique.

"La question du jour à la table à carte concerne le choix de la route à prendre", a résumé le reporter embarqué du bateau chinois, le Français Yann Riou. "Aller au sud, c'est faire une route plus longue, mais sans doute plus rapide ou alors, rester où nous sommes. Le choix est difficile car les prévisions météo changent en permanence. Donc, on regarde ce qui se passe et on retarde le plus possible le moment de prendre une décision".

Les six monocoques VOR65 (20 m de long) naviguent maintenant dans le Gulf Stream. Sacré changement pour les équipages puisque la température de l'eau est passée de 8° à 23°. Les gants et les cagoules sont rangés pour un moment.

La flotte est attendue entre le 23 et le 27 mai à Lisbonne.

Classement mardi à 14h40 heure française:

1. Dongfeng (CHN/Charles Caudrelier) à 2447 milles de l'arrivée

2. Azzam (EAU/Ian Walker) à 2 milles du premier

3. Mapfre (ESP/Iker Martinez) à 3,6

4. Brunel (NED/Bouwe Bekking) à 3,8

5. SCA (SWE/Samantha Davies) à 5,5

6. Alvimedica (USA-TUR/Charlie Enright) à 6,5

7. Vestas Wind (DEN/Chris Nicholson) - accidenté dans la 2e étape, en cours de reconstruction en Italie. Devrait reprendre la course à Lisbonne.

heg/fbx