NOUVELLES
19/05/2015 11:03 EDT | Actualisé 19/05/2016 01:12 EDT

USA: six Chinois inculpés pour espionnage économique

Six Chinois ont été inculpés pour espionnage économique et vol de secrets commerciaux au bénéfice d'universités et d'entreprises contrôlées par la Chine, a annoncé mardi le ministère américain de la Justice.

Les six hommes, dont trois professeurs d'université en Chine, sont accusés d'avoir dérobé des technologies notables d'Avago Technologies et de Skyworks Solutions, deux entreprises américaines de semi-conducteurs, selon l'acte d'inculpation.

L'un des professeurs, Hao Zhang, a été arrêté samedi à son arrivée aux Etats-Unis, à l'aéroport de Los Angeles, les cinq autres se trouveraient toujours en Chine, selon un porte-parole du ministère de la Justice.

L'objectif de ce complot, qui remonterait à 2006, était de voler les secrets commerciaux d'Avago, basée en Californie, et de Skyworks basée dans le Massachusetts (nord-est), en particulier leurs technologies utilisées dans les téléphones portables pour filtrer les signaux et accroître leur performance.

Ce complot était organisé sous la supervision de responsables de la Tianjin University, une des universités clés du ministère de l'Education chinoise, via une entreprise écran dans les Iles Caymans, pour le compte d'une structure en Chine, ROFS Microsystems qui devait produire ces technologies.

Hao Zhang, 36 ans, est un ancien empoyé de Skyworks et professeur à Tianjin University. Il avait rencontré l'un de ses complices présumés, Wei Pang, 35 ans, lorsqu'ils faisaient leur doctorat d'ingénieur électrique à la Southern California University. Ils y ont notamment mené une recherche financée par la DARPA, l'agence de recherche du ministère américain de la Défense.

Wei Pang, également professeur à Tianjin University, avait travaillé pour Avago dans le Colorado (ouest).

Parmi les quatre autres inculpés, un autre professeur de la même université chinoise, un ancien étudiant de l'université américaine de Southern California, un diplômé de Tianjin University et le gérant de l'entreprise chinoise ROFS.

Ils sont tous les six inculpés de complot d'espionnage économique, vol de secrets commerciaux et violation des traités commerciaux.

chv/elm

AVAGO TECHNOLOGIES